Après les lancements des Clio et Captur au cours de l’année 2019 et l’annonce d’une arrivée imminente de versions électrifiées, Renault profite du salon de Bruxelles pour y dévoiler en première mondiale Clio E-tech et Cptur E-tech Plug-In.
C’est une première pour la marque au losange qui après près de 10 ans d’aventure dans la voiture électrique se convertit enfin à l’hybridation. En 2016, mon collègue Régis profitait d’une opportunité exceptionnelle, celle de l’interview (express) de Carlos Ghosn au mondial de Paris. Le message était clair, l’hybridation n’était pas la priorité alors que la voiture 100% électrique, oui. Nous voici un peu plus de 3 ans après et l’hybridation dans la gamme Renault devient une réalité.

Clio E-tech

Tout comme les autres constructeurs, Renault prend le parti d’un design peut différenciant pour distinguer un modèle hybride d’un thermique. Ainsi, la Clio de cinquième génération arbore une jupe arrière inédite et des badges “e-tech” situés sur le hayon et les montants B.

Peu de chiffres pour le moment si ce n’est une puissance combinée annoncée à 140 ch, soit la version la plus puissante actuellement disponible au catalogue. Le gain de consommation est annoncé à hauteur de 40% par rapport à une Clio essence classique tandis que le temps de roulage en 100% électrique devrait avoisiner les 80% en cycle urbain. Difficile d’y voir plus clair. La Clio E-tech dispose également du freinage régénératif et d’une fonction “EV” permettant de forcer le passage en roulage 100% électrique, si la batterie dispose d’une autonomie suffisante. Le prix, toujours pas dévoilé devrait avoisiner celui d’une Clio Diesel EDC.

Captur E-tech Plug-In

Renault joue gros avec ce Captur de nouvelle génération, resté longtemps best-seller sur son segment. La concurrence a depuis employé les grands moyens pour ravir ce titre au constructeur français. Bien que les premiers tests soient plus qu’élogieux à son encontre, le Captur ne pouvait survivre face à ses concurrents sans disposer d’une version électrifiée. Dont acte. Renault présente donc le Captur E-tech Plug-In qui comme son nom l’indique, dispose de la technologie hybride rechargeable.

Fort de 160 ch en puissance combinée, c’est tout comme la Clio le Captur le plus puissant actuellement disponible au catalogue. La nouvelle batterie du Captur Plug-In lui permet ainsi de rouler en 100% électrique durant environ 50 kms à 135 km/h ou jusqu’à 65 kms en cycle urbain (chiffres WLTP) permettant ainsi d’afficher des chiffres d’homologation élogieux : 1,5 L / 100 kms de consommation moyenne et seulement 32 gCO2/km, là encore selon la norme WLTP. Aucune indication encore sur le prix catalogue.

Crédits Photos : Renault