Finissons en avec la guerre contre les automobilstes

Radar par ci, flash par là, radar tronçon comme ci, Chantal Perrichon et Claude Got comme ça, CNSR tirelirela et surtout jackpot et méga tirelire pour l’état. En  France, la sécurité routière est à la fois un revenu pour les caisses de la nation mais aussi un moyen de pression et de contrainte sur les gens grâce aux lobbys et aux associations qui savent vendre leur soupe… euh non, « leurs études et analyses éclairées » à nos dirigeants qui semblent, depuis des années, n’entendre que le bruit de la monnaie, les paroles de la LCVR mais pas la voix des conducteurs ou des associations les représentant comme 40 Millions d’automobilistes ou la FFMC.

Aussi nous savons tous que l’amélioration de la sécurité des automobilistes et des motards ne passe pas seulement par la peur du gendarme et du policier, le Lavia ou la baisse continuelle de la Vmax autorisée sur nos routes comme le préconisent les « sages » du Comité National de la Sécurité Routière. L’évolution positive de la sécurité sur les routes et la baisse de la mortalité passent surtout par un vrai dialogue, des mesures concertées, pertinentes ou de prévention ainsi que par la formation.

Depuis des années et des années, les pouvoirs publics nous balancent sur le pare brise les chiffres des pays nordiques et ceux du Royaume Uni qui avancent notamment des chiffres de mortalité inférieurs aux nôtres. On prendra en compte le fait que ses pays ont souvent des Vmax plus élevées sur leurs réseaux routiers mais cela l’état français ne le dit pas car cela montrerait trop facilement les défaillances de notre système d’apprentissage de la conduite et de celui qui s’occupe de la prévention et de la communication. Nos élites ne se trompent jamais, notamment en matière de sécurité routière, sachez le !

Alors pour faire le point et montrer à ceux qui veulent avoir un point de vue différent sur la sécurité routière, l’association 40 Millions d’automobilistes s’est rendue en Grande Bretagne pour rencontrer les acteurs de la SR locale, les conducteurs et les représentants de l’état afin de connaitre leur vision de l’affaire, leurs méthodes et la perception qu’ils ont de ce qui se passe en France : de ce qui nous pend au nez, notamment les fameux 80 km/h ou la multiplication des radars qui ne changeront rien ou presque aux chiffres.
Pour découvrir ce qui se passe et se dit de l’autre coté de la Manche, c’est dans un film de 51 minutes et c’est par là :

Dernier élément et pas des moindres, comparons le nombre de véhicules qui parcourent ou traversent la France chaque année avec ceux du Royaume Uni, de la Finlande ou de la Suède et nous verrons peut être que chez nous ce n’est pas pire qu’ailleurs même si nous pouvons toujours faire mieux en matière de sécurité sur les routes !

Via 40 Millions d’automobilistes, DailyMotion.