Alors que certains pessimistes annonçaient la fin de la baisse de la mortalité routière après la hausse du mois d’octobre, on constate qu’il n’en est rien puisque ce mois de novembre annonce une baisse générale des chiffres officiels par rapport à ceux de 2012.

accident

Si encore 248 personnes sont tout de même décédées sur la route au mois de novembre, c’est toutefois une nette diminution par rapport aux 292 personnes tuées en 2012 et cela représente 15% de baisse c’est à dire 44 vies épargnées, ce qui n’est pas rien.

Du coté des blessés, c’est également une baisse de 4,1% qui est enregistrée. C’est à dire qu’il n’y a eu que 6153 blessés en 2013 contre 6419 en 2012, ce qui fait tout de même 266 blessés en moins. Les hospitalisations chutent de 6% avec 2 114 hospitalisations en novembre contre 2 248 en 2012 durant le même mois.

Depuis le 1er janvier 2013, la baisse de la mortalité sur les routes est sensible avec 11.7% de tués en moins. Sur les 11 premiers mois de 2013, 2943 personnes sont décédées sur le réseau routier hexagonal contre 3334 l’an dernier ce qui représente 391 vies épargnées. Sur les mêmes 334 jours, les hospitalisations chutent de 5.8% et le nombre de blessés baisse de 7.2%.

Il reste à souhaiter que décembre 2013 suivent la tendance afin que le bilan annuel soit en baisse en 2013 et si ce mois de décembre, le bilan ne s’alourdit pas sur les routes, le chiffre 2013 devrait atteindre atteindre un nouveau chiffre record en passant en dessous du seuil des 3300 morts en une année.

Via Ministère de l’Interieur, Sécurité Routière.