accident de la route Mercedes benz

Alors que l’on nous tanne à longueur de journée avec la baisses des vitesses sur route, la Lavia, les radars et tout cela bien sur pour nous parler de la baisse de la mortalité, le mois de septembre 2013 apporte une réponse assez cinglante à tous les bons penseurs et donneurs de leçons aux automobilistes puisque la mortalité est en baisse de 9.6% pour le neuvieme mois de l’année.

En données brutes, on dénombre 308 personnes qui ont trouvé la mort sur les routes françaises au mois de septembre ce qui représente 33 morts de moins qu’au même mois de l’an passé (341 morts en 09/2012). Le nombre des personnes blessées a aussi diminué de 5,5% (6.741 personnes blessées en septembre 2013 contre 7.134 en septembre 2012). Par ailleurs, 2.465 personnes ont été hospitalisées contre 2.703 en septembre 2012 ce qui représente un recul de 8,8%. Enfin le nombre d’accidents de la route est en baisse de 4.3%.

Sur une année glissante (de septembre 2012 à septembre 2013, ce sont tout juste 3.300 personnes qui sont décédées sur les routes de l’hexagone ce qui représente le chiffre historique le plus bas depuis 65 ans que la Sécurité Routière tient des statistiques sur l’accidentologie et la mortalité sur les routes françaises.
Depuis janvier 2013, ce sont donc 352 vies qui ont été épargnées par rapport à la même période sur l’année 2012. En pourcentage, cela représente une baisse de 12.8% ce qui n’est pas rien ! Tous les autres postes liés à l’accidentologie routière sont aussi orientés à la baisse sur la même période :

– nombre de blessés : -6.6%
– nombre d’accidents corporels : -6.6%
– nombre d’hospitalisation : -4.2%

Après un mois d’août en baisse et une diminution du nombre de décès engagée depuis le début de l’année, on ne peut que souhaiter que cela perdure, en autres pour couper l’herbe sous les pieds d’associations lobbyistes démagogues et désinformatrices comme la fameuse LCVR présidée par C.Perrichon.

Via Ministère de l’Intérieur, Sécurité Routière.