Nous suivons toujours avec attention les évolutions de la petite marque californienne et il est vrai qu’il y a quelques semaines nous avons eu un petit coup de chaud en apprenant du Tesla cesserait de produire son roadster dès 2011, la faute à l’arrêt de la production de la Lotus Elise à qui elle emprunte la plateforme et une partie de la carrosserie. Nous nous sommes inquiétés de savoir comment l’entreprise allait survivre sans vente durant 18 mois en attendant l’arrivée de la berline S.

Heureusment il semble que les dirigeants de Tesla et ceux de Lotus soient sur le point de trouver une solution paliative qui donne satisfaction aux deux parties et qui, surtout, permette à Tesla de poursuivre son activité pendant une partie de la période menant à fin 2012. Cette solution passerait en fait par la production anticipée de la part de Lotus de quelques centaines de chassis supplémentaires que Tesla stockerait et exploiterait au fur et à mesure de l’évolution de la demande. Tant mieux mais espérons aussi que le constructeur américain nous prépare un joli successeur à ce roadster qui approche désormais les 1200 livraisons à clients .

La nouveauté Tesla du moment porte le nom de Tag Heuer ( horloger suisse de renom associé au sport auto depuis des lustres  ) et concerne un version du roadster de la marque qui, pour l’occasion, se voit paré d’une décoration spécifique qui commémore le cent cinquantième anniversaire de l’horloger de luxe. Au programme de ce roadster, une décoration spécifique faite de touches rouges et vertes et de l’heureux mariage du gris Foucault ( qui habille habituellment les montres de l’horloger  ) et du gris carbone. L’habitacle de la Tesla a aussi été un peu revu par le designer en chef Franz von Holzhausen qui a parsemé le cockpit du roadster de détails rappelant la marque suisse. On notera particulièrement un emplacement spécifique au bas de la console centrale qui est prévu pour recevoir un chronographe Tag Heuer ou le téléphone portable Méridiist de Tag. On aura aussi remarqué une boite située entre les deux sièges et au niveau de la lunette arrière  qui est prévu pour ranger la « montre concept » développée par Tag Heuer pour l’occasion. Ce roadster est pour l’instant une exclusivité et rien n’indique que cette version sera produite sous la forme d’une petite série limitée

Ci dessous la belle « Montre Concept » de Tag Heuer.

Enfin, ce 18 mars nous avons appris lors du festival Baselworld Watch Expo ( plus grand salon mondial de l’horlogerie ) que la Tesla roadster allait réaliser durant cette année 2010, un périple de 37.000 km autour de la planète ( via Monaco, Milan, Budapest, Moscou, Dehli, Pékin, Tokyo, Los Angeles, Miami, New York, Londres et Paris ). La Tesla profietra de l’occasion pour dévoiler aux riches amateurs de montres, 16 montres historiques, 40 modèles de la gamme actuelle et 3 nouveautés. Pour les amateurs de belles tocantes, sachez que Tag Heuer a réalisé pour l’occasion une nouvelle version de la mythique et désirée Tag Heuer Monaco ( celle de Steve MacQueen )  et une nouvelle Carrera rebaptisée pour l’occasion « Carrera Panamericana Mexico » . Et pour ce périple au long cours, l’horloger jurassien s’est offert les services d’un chauffeur de luxe en la personne de Léonardo Di Caprio membre éminent de la communauté artistique écologiste, propriétaire d’un roadster Tesla mais aussi et surtout ambassadeur Tag Heuer. Mais une question se pose, fera t il vraiment les 37.000 km ou rejoindra t-il les étapes chics en jet ? Pas sur que l’acteur pincipal d’Aviator soit un vrai Howard Hughes modernes et automobilistes … A suivre dès le 25 mars, pour ceux qui sont intéressés, via un sité dédié ci dessous.

http://www.teslamotors.com/odyssey/

Via Tesla, Tag Heuer.