porsche-museum-l-903

Je vous avais présenté il y a quelques temps mon premier pèlerinage dans le pays où l’automobile est reine : L’Allemagne ! Il est aujourd’hui temps de vous proposer un retour en images sur le paradis de tout Porschiste sur cette planète puisque j’ai eu le plaisir de me rendre à Stuttgart où j’y ai visité le célèbre musée Porsche.

Après quelques heures d’autobahn à bon train, nous arrivons dans la périphérie de Stuttgart. Le seul fait de voir apparaître le panneau « Zuffenhausen » le long de la route est déjà un évènement tant ce lieu est chargé d’histoire. Arrivé sur la « PorschePlatz », je découvre toute l’ampleur de l’endroit ! Chaque bâtiment ici appartient à Porsche ! Des affiches géantes sur les murs annoncent le nouveau Cayman, des 911 déboulent dans tous les sens entre l’usine, la concession et le musée ! Renversant, et ce n’est que le début ! Le parking extérieur de la concession est ma première cible. J’y trouve les tous derniers modèles de 911 ainsi que ce splendide Boxster rouge :

DSC_0025 - Copie

DSC_0035 - Copie

Nous sommes dimanche mais tout est ouvert, y compris la concession qui prend l’allure d’un petit musée. J’y retrouve la quasi totalité de la gamme actuelle. Première surprise, cette 991 S Cabriolet avec le pack sport. Une belle réussite ! Vous pourrez noter l’immensité de cette concession qui s’étend sur 3 niveaux !

DSC_0123 - Copie

Autre modèle notable, cette rare 997 GT3 RS 4.0 :

DSC_0111 - Copie

Mais les reines de la concession sont ces deux Carrera GT ! Rare vous avez dit ? Il n’y en avait pas moins de 5 dans la concession (2 en atelier et une à l’étage) et encore une dans le musée ! Un vrai bonheur !

DSC_0097

DSC_0101

Il est temps de passer au sujet principal de ce reportage : le musée Porsche ! La lumière reflétant sur les parois de l’enceinte donnent une réelle impression de pureté et les autos sont superbement mises en valeur !

Quelques modèles de l’avant-Porsche sont exposés comme cette magnifique Austro Daimler ADS R de 1922 ! Imaginée par Ferdinand Porsche lui même, elle gagna la Targa Florio en 1922 ! Seuls 3 exemplaires auraient été produits.

DSC_0655 - Copie

Voici une vue d’ensemble de la première partie du musée. Au premier plan, une Porsche 906 de 1966 ! Malmenée par Ferrari et Ford en endurance, une 906 gagne tout de même la Targa Florio en 1966.

DSC_0662

Autre bijou, cette magnifique 718/8 W-RS Spyder qui gagna la Targa Florio ainsi que les 1000 kms du Nürburgring en 1962.

DSC_0673

DSC_0684

Impossible de ne pas parler de légende lorsque l’on aborde le modèle suivant ! Cette Porsche 550 Spyder Panamericana participa à la mythique Carrera Panamericana en 1954, finissant 3e au général et remportant sa catégorie !

DSC_0677

DSC_0682

Premier monstre de course de ce reportage, la Gulf-Porsche 908-3 qui remporta les championnats du monde d’endurance de 1970 et 1971 !

DSC_0678

Dans le même secteur se trouve une Porsche 908/2 Spyder ayant gagné la Targa Florio en 1969. C’est l’occasion de souligner l’important palmarès de Porsche dans cette épreuve : 11 victoires entre 1956 et 1973 !

DSC_0686 - Copie

On passe ensuite aux Porsche 356 qui sont présentées en grand nombre !

356 Abarth GTL :

DSC_0687

356 Coupé « Ferdinand » :

DSC_0062 - Copie

356 America Roadster :

DSC_0064 - Copie

356/2 Coupé :

DSC_0134 - Copie

J’apprécie tout particulièrement les détails « vintage » de ces autos qui respirent la passion et la pureté :

DSC_0140 - Copie

DSC_0145 - Copie

Encore une fois, les voitures sont très bien mises en valeur ! Un vrai plaisir pour les photographes !

356 B 2000 GS Carrera GT :

DSC_0698 - Copie

356 B Carrera 2 Cabriolet :

DSC_0700

356 C 1600 SC Cabriolet « Polizei » :

DSC_0706

Un joli pannel d’anciennes 911 sont également exposées dont cette 911 2.0 Targa dans un rouge absolument superbe !

DSC_0737

Une désormais mythique 911 2.7 RS est également présente. Celle ci est une version Light. Cette bande verte sur fond blanc lui va comme un gant, la plus belle combinaison de couleurs à mon goût !

DSC_0421

DSC_0290 - Copie

Une jolie 911 turbo 3.0 :

DSC_0159

Une rare 964 Speedster :

DSC_0184 - Copie

Cette magnifique 911 Turbo cabriolet sort tout droit des bureaux de recherches de Porsche. Il s’agit d’un modèle unique et expérimental qui dispose de quatre roues motrices et qui ne sera pas retenu.

DSC_0752

Une 993 Carrera 4 est étrangement isolée… En fin d’après-midi, le personnel du musée la démarrera afin de libérer le flat-6 et faire vibrer le musée tout entier !

DSC_0565 - Copie

Et enfin, une 993 de la police germanique ! Ils ont décidément bon goût ces allemands !

DSC_0457 - Copie

On passe ensuite aux quatre cylindres avec la présence de cette très rare 924 Carrera GTS limitée à 50 exemplaires.

DSC_0439 - Copie

Cette 968 cabriolet est dans une livrée bleue qui lui va à ravir ! Une voiture principalement destinée aux USA.

DSC_0454 - Copie

La 928 GTS est la plus performante des Porsche 928. Son V8 avant de 5.4 L de cylindrée développe 350 chevaux. Peu appréciée pour son design et son moteur qui sort du culte du Flat-6, elle sera, tout comme la 968, destinée au marché américain où elle y aura un certain succès.

DSC_0456 - Copie

Les monstres de l’endurance sont bien sûr présents, à commencer par cette 924 GTP qui termina troisième de sa catégorie aux 24h du Mans 1981 dans les mains de Jürgen Barth et Walter Röhrl.

DSC_0734

La Porsche 961 n°203 gagna à Daytona en 1986 et vécu un parcours catastrophique au 24h du Mans 1987.

DSC_0393 - Copie

Belle brochette ici ! La 917 KH n°23 est la première 917 à gagner les 24h du Mans en 1970, après une course mouvementée et une remontée exceptionnelle !

DSC_0705

La Porsche 935 Baby n°40 a largement dominé le championnat allemand avant d’aller se frotter à BMW dans la catégorie supérieure en 1977. Elle remportera notamment la manche d’Hockenheim !

DSC_0069 - Copie

Autre époque, autres mythes ! Cette fois ce sont deux 911 GT1 de compétition qui sont alignées l’une à côté de l’autre. Au premier plan, la 993 GT1 qui finit les 24h du Mans 1996 en 2e position. Au second plan la 996 GT1 qui remporta les 24h aux mains de Stéphane Ortelli, Allan McNish et Laurent Aïello. J’ai été agréablement surpris de voir que lors d’une visite guidée, un client a pu ouvrir la porte de la n°26 ainsi qu’en décrocher le volant. La guide lui aura expliqué de nombreux détails et particularités de ce modèle. Un moment vraiment fort !

DSC_0744

DSC_0392 - Copie

Un peu plus loin dans le musée, un espace est réservé aux Porsche 917. Sur le mur derrière est projeté un film vantant les nombreuses qualités de ce modèle emblématique ainsi que son palmarès. La blanche au premier plan est un exemplaire unique. Il s’agit du prototype imaginé par Porsche pour rivaliser avec McLaren. Elle est dotée de 16 cylindres et de 840 chevaux ! Cependant, cela ne suffira pas pour battre la concurrence et Porsche reviendra ensuite aux 12 cylindres, mais turbo-compressés cette fois !

DSC_0750

La Gulf Porsche 917 K n°20 est connue pour être la Porsche de Steve McQueen dans le film « Le Mans » mais elle est aussi celle qui participa aux 24h du Mans 1970, sans succès.

DSC_0427 - Copie

DSC_0503 (2)

La très célèbre 917/20 n°23, la fameuse « Pink Pig », était 3e des 24h du Mans avant d’abandonner après la mi-course. Pour la petite histoire, Porsche a choisi ce surnom et cette peinture pour jouer sur le fait que cette dernière avait été assez largement élargie, jusqu’à en devenir « grosse ». En effet, ce modèle unique avait été construit pour tenter d’obtenir les avantages de la 917K (Kurz) et de la 917 LH (Longue). Un joli mélange donc, avec beaucoup d’humour !

DSC_0525

DSC_0076 - Copie

La 917 LH n°21, 3e en début de course, abandonna rapidement lors des 24h 1971.

DSC_0082 - Copie

DSC_0431 - Copie

DSC_0436 - Copie

DSC_0472 - Copie

La 917K n°22 est la deuxième 917 à gagner Le Mans en deux ans ! Engagée par le Martini Racing Team, elle marque le succès mais aussi l’arrêt des Porsche 917 au Mans.

DSC_0530 - Copie

Une Harley Davidson V-Rod est présentée. Elle est dotée d’un moteur bicylindre en V, à refroidissement liquide (une première !). Développé en partenariat avec Porsche, ce moteur est nommé « Revolution ».

DSC_0568 - Copie

Cette Harley est en bien belle compagnie puisqu’on peut voir à ses côtés la McLaren MP4-2C d’Alain Prost. Il s’agit de celle qui lui permit d’obtenir sa deuxième couronne en Formule 1. Elle est propulsée par un moteur V6 Turbo TAG-Porsche.

DSC_0618 - Copie

Un mythe de plus ? Alors c’est parti ! Et quelle légende puisqu’il s’agit de la Porsche 959 ! Le règlement du Groupe B pour lequel elle est conçue stipule qu’il faut que la voiture soit un dérivé d’une voiture de tourisme produite à 200 exemplaires. Ces 200 exemplaires n’étant pas produits à temps, la 959 ne sera jamais homologuée en Groupe B…
Porsche en profitera alors pour en faire une voiture de route représentant en quelque sorte une vitrine technologique de la marque. En effet, la 959 est révolutionnaire pour son temps : Amortisseurs « intelligents », ABS, capteurs de pression des pneus, jantes en magnésium dites indéjantables, transmission à 4 roues motrices réglable en fonction des conditions de roulage, direction assistée, etc… La Porsche représente aussi une époque dorée du sport automobile avec le fameux duel 959/F40 !

DSC_0451 - Copie

DSC_0615 - Copie

Petite pause musicale avec ce superbe piano Bösendorfer designé par Porsche !

DSC_0233

La Porsche RS Spyder n°7 qui a eu tant de succès sur les pistes américaines (3 titres consécutifs en American Le Mans Series) est également de la partie ! Elle fut pilotée par les mains expertes de Romain Dumas et Timo Bernhard. Je n’ai malheureusement que cette photo de l’auto :

DSC_0325

La Porsche 909 Bergspyder de 1968 était réservée à la course de côte. Elle ne participa qu’a deux courses avant de passer le flambeau à la 908/3 notamment.

DSC_0464 - Copie

Porsche s’est intéressé pendant un temps à l’Indy Car au début des années 1980 puis en 1988. La voiture était propulsée par un moteur turbo dérivé de celui de la 935. La réussite n’étant pas au rendez-vous, Porsche se retire en 1990.

DSC_0632 - Copie

Porsche s’engage en 1957 en Formule 2. C’est tout de suite un succès puisque dès la première course, au Nürburgring, Porsche fait la pôle position et la victoire. Pas assez régulière pour remporter le championnat, elle remporta tout de même un certain nombre de courses comme au grand Prix d’Europe à Reims en 1958.

DSC_0298

Bien inspiré de ses quelques succès en F2, Porsche arrive en F1 en 1961. L’auto, propulsée par un Flat-4, ne sera pas assez performante pour concurrencer la très expérimentée Scuderia Ferrari. Porsche finira 3e au classement des écuries, derrière Ferrari et Lotus. L’écurie se positionnera 5e en 1962 et 7e en 1963.

DSC_0296

On arrive dans le dernier secteur du musée, celui réunissant des mythes un peu plus récents : la 996 GT1 de route (1997) et la Carrera GT (2003), deux voitures que j’affectionne particulièrement.

DSC_0088 - Copie

DSC_0639 - Copie

DSC_0597 - Copie

DSC_0629 - Copie

DSC_0637 - Copie

DSC_0755

Enfin, avant de quitter les lieux, une petite vue de haut de ces magnifiques bolides !

DSC_0253

Je sors, il fait nuit, et la vue est magnifique, les flat-6 ronronnent un peu partout ! La PorschePlatz est vraiment un lieu que je ne peux que vous recommander ! Ce musée est juste incroyable. J’avais à la base prévu de faire une petite visite au très célèbre musée Mercedes dans la même journée, mais je n’ai pas réussi à partir de chez Porsche ! L’atmosphère, l’accueil, les modèles.. tout est parfait ! Une petite boutique juste à la sortie du musée est également le lieu où se retrouvent tous les passionnés et où l’on peut trouver des objets assez inattendus ! Une étape incontournable donc pour tout passionné d’automobile !

DSC_0825

Pour retrouver l’intégralité des photos de cette virée à Stuttgart vous pouvez vous rendre sur mon site internet : http://www.nv-photography.com/

Je vous retrouve prochainement pour des images du salon de Genève 2013 !

Via Porsche, wikipedia.

Crédits Photos et texte : Nicolas Verneret for Blogautomobile.fr