Volvo a annoncé cette fin de semaine que l’actuel XC90 (nom de code P28) venait de quitter les chaines de production de l’usine suédoise de Torlsanda.

Volvo XC90 2014

Le dernier exemplaire ne sera pas mis en vente sur le marché et va prendre la direction du musée Volvo dans les prochains jours. Ainsi après 12 ans de bons et loyaux services, 643.143 exemplaires fabriqués soit une production moyenne annuelle de près de 54.000 unités, le grand et réputé SUV suédois qui l’Europe et les marchés occidentaux.

Dévoilé officiellement en janvier 2002 au salon de Detroit, le XC a fait une belle carrière américaine et une solide en Europe où il a participé a asseoir l’image « premium » de Volvo. Une allure classique mais pas usée, 7 places, un réel agrément de conduite (merci aux blocs L5, L6 et V8), une bonne fiabilité et un bon confort sont à mettre au crédit du XC90. Il est aussi le SUV qui a permis à Volvo de survivre dans les années de tempête et lorsque Ford cherchait à se séparer de la firme suédoise avant son rachat par le groupe automobile chinois Geely. C’est d’ailleurs un rachat qui semble avoir parfaitement remis Volvo sur le rails et en capacité d’aller jouer dans la cour des marques HDG plus installées.

Tel le Phoenix, le XC90 meurt en Europe mais il renait… en Chine.
Déjà présent au catalogue chinois de Volvo, le SUV va perdurer en étant fabriqué sur place dans l’usine de Daqing. Il va par contre délaisser son appellation XC90 pour devenir XC Classic pendant encore quelques années. Comme actuellement, c’est la motorisation T5 210 ch qui devrait être présente sous le capot de ce SUV suédo-chinois.

Volvo XC90 ou XC Classic pour la Chine

En Suède, à Torslanda, Volvo va désormais installer les moyens de production nécessaires à la fabrication du nouveau XC90 qui arrivera sur le marché en janvier 2015.

Via Volvo.