La petite dernière GTI se faisait attendre ! Je ne parle pas de Peugeot mais bien de Volkswagen. Dévoilée pour la première fois à l’exposition annuelle Wörthersee en début d’année 2017, le retour du badge GTI sur une voiture d’entrée de gamme, accessible à tous (ou presque) avec les performances de la Golf GTI 1600 originelle avait enflammé la communauté des aficionados de la marque allemande. En attendant les essais début 2018, tout ce que vous devez savoir à son propos est ici !

« Foi en l’avenir », c’est ce qu’écrivait Jean-Baptiste il n’y a pas si longtemps à propos du Volvo XC90 T8 (essai à relire ici). Vous allez donc me demander à juste titre quel peut bien être le lien entre un mastodonte suédois hybride avoisinant les 2 tonnes et une petite citadine aux hormones. Tout est dans le titre de l’article ! Si on analyse correctement le marché automobile actuel, on se rend vite compte que beaucoup de constructeurs généralistes proposent 2 voire 3 voitures à caractère sportif dans sur gamme. À l’heure où le marché complet semble se tourner vers l’électrique, c’est tout de même rassurant.
La Up! GTI se retrouve pourtant presque sans concurrence sur le marché. En effet, la déclinaison « GT » de la nouvelle Twingo ne remplit selon Ugo pas son rôle de « sportive » (pas de version RS de prévue) tandis que notre pot au lait demi-écrémé préféré venu tout droit d’Italie propose maintenant en entrée de gamme une puissance de 145 ch (et un 4 cylindres), ce qui la place carrément hors course avec pourtant un prix de départ similaire à la Twingo et à notre fameuse Up!. Il reste la Smart Forfour Brabus me direz-vous mais avec un prix avoisinant les 21 000 € en entrée de gamme, on se place un cran au dessus des 16 790€ proposés pour accéder à la Up! GTI, d’autant qu’en dessous, il s’agit également d’une Twingo.

Aux 16 790€, il faudra en rajouter 500 pour accéder à la version 5 portes (à comparer donc cette fois-ci au couple Smart/Twingo), 590 pour le pack « contrôle » (aides à la conduite) ou encore 535 pour le pack radio/USB/multimédia. Globalement, comptez 18 500 € pour une Up! rigolote et bien équipée.

Rappelons tout de même que Volkswagen a soigné la présentation tant extérieure qu’intérieure. Les jantes 17 pouces au nom évocateur de « Brands Hatch » viennent s’ajouter aux lisérés avant/arrière rouge typiques GTI et au spoiler arrière pour un appui aérodynamique de folie.
À l’intérieur, on retrouve (et ça c’est vraiment très qualitatif !) un volant 3 branches sport en cuir surpiqué et les fameux motifs écossais à carreaux sur les sièges de l’habitacle.

 

Pour les caractéristiques techniques, rappelons qu’il s’agit toujours du moteur 3 cylindres maison, boosté à 115 ch pour l’occasion et couplé à une BVW 6 rapports permettant à la petite Up! d’atteindre les 100 km/h en 8,8 secondes et de titiller les 200 km/h en vitesse de pointe (chiffre officiel : 196 km/h max).

Bouille craquante et nouvelle venue sur le marché des mini-citadines énervées, on a vraiment hâte d’essayer tout ça ! Enfin une vraie prétendante au talon-pointe sur ce segment ?

Crédits Photos : Volkswagen France