_DSC5472-14

L’hiver arrive et la fin d’année aussi. Comme c’est la tradition, c’est le moment de jeter un oeil dans le rétro avant de continuer la route.

Petit retour en arrière donc, avec un choix totalement arbitraire de faits ou de produits qui m’ont personnellement marqué au cours de cette année. Ces choix n’engagent que moi, et pas la rédaction dans son ensemble. Libre à mes petits camarades de m’emboîter le pas dans cet exercice. 🙂

1. La marque de l’année : Renault

_UMP2935

Pourquoi Renault ? Parce que la marque française a renouvelé sa gamme à marche forcée (en 2015 : Espace, Kadjar, Talisman, Mégane, Kwid en Inde et en 2016 : Talisman Estate, Scenic, Koleos /Grand Kadjar) et que ses produits sont cohérents et globalement réussis. La marque dispose aussi pour la première fois d’une identité visuelle forte et d’une esthétique homogène déclinée sur tous ses produits. Parce que la future Alpine commence à prendre forme et qu’elle semble prometteuse. Enfin, parce que Renault vient de déclarer son engagement en F1 à partir de 2016 pour un engagement dans la durée. Je ne suis pas particulièrement amateur de Formule 1, mais ça fait toujours plaisir qu’un constructeur français s’implique en compétition au plus haut niveau. Tout n’est cependant pas parfait : la fragile alliance Renault / Nissan est remise en question et, s’il vous plaît Monsieur Renault, vous pourriez installer des moteurs un peu plus performants ? Il va quand même bien falloir rentabiliser ces investissements en compétition… 😉

2. Le concept car de l’année : Porsche Mission E

P15_0789

Je ne l’ai vu qu’en photo et j’attends impatiemment de le voir un jour prochain. Outre une spectaculaire esthétique moderne et traditionnelle à la fois (il reprend des éléments visuels de 993 et de 918 Spyder par exemple) il marque l’arrivée concrète des constructeurs haut de gamme traditionnels sur le segment du tout électrique, qui sera un des avenirs possibles du transport automobile. Cerise sur le gâteau, Porsche a décidé de le produire en série d’ici 2020 et de venir ainsi bousculer Tesla sur son segment de marché. Un concept-car dans la rue ? Parfait !

A lire : Porsche Mission e : possible, Porsche Mission E : go go go

3. L’essai de l’année : Abarth 695 Biposto

18809294345_0147e8fdb6_h

Je fais assez peu d’essais comparé à certains de mes collègues. Agendas pros, persos et blog sont parfois difficiles à concilier. Le plus marquant pour moi aura été l’Abarth Biposto. Pourquoi ? Parce que c’est une voiture totalement déraisonnable, qui pousse à fond le concept de voiture plaisir et qui pousse à fond tout court. Manipuler la boîte à crabots de cette petite bombe sur les petites routes du Vercors a été un moment inoubliable, sans même parler du baptême de spéciale du Rallye de Monte Carlo avec un vrai pilote au volant !

A lire : Abarth 695 Biposto : éloge de l’inutile

4. L’évènement auto de l’année : Le Concours d’élegance de Chantilly

DSC3430-11

Après une première édition déjà fort réussie en 2014, Peter Auto a encore amélioré la recette pour 2015. Au menu : plus de modèles mythiques, plus d’animations, plus d’exclusivités, plus de tout ! J’aurai mis deux jours à m’en remettre mais je ne regrette rien ! Ma wishlist pour 2016 : une Bugatti 57 Atlantic, un spécial Automobiles Voisin et en catégorie Hors Concours, les voitures de rallye de groupe B. A bon entendeur…

A lire : Chantilly Arts et Elegance 2015 : la crème de la crème

5. L’actualité auto de l’année : le dieselgate

vw-tdi-banner_large-800x420

De rebondissements en révélations, l’affaire Volkswagen n’en finit pas d’évoluer et aussi de déborder sur les autres constructeurs (après Renault et Opel, à qui le tour ?). Sans préjuger des conséquences qui pourraient être très sérieuses pour le groupe allemand et son outil industriel (on parle notamment de cessions d’actifs ou de restrictions budgétaires drastiques, dont les programmes sportifs), ce scandale a au moins un mérite : faire ouvrir les yeux sur les conditions d’homologation et de certification de nos voitures. Car elles sont totalement irréalistes avec le comportement dans la vie courante, et pourtant elles sont nécessaires pour fournir une base de comparaison entre modèles. Vous avez dit contradictoire ? Ca frôle même l’hypocrisie…

6.  Les photos de l’année

Je n’ai pas le talent de notre cher Ugo, mais j’essaie de me débrouiller au hasard des évènements ou des rencontres fortuites. Difficile d’en choisir une seule en voici donc deux : une Mercedes 300 SL caisse aluminium ex Stirling Moss arrivant à Rétromobile en février, et une Ferrari LaFerrari surprise au petit matin sur les Champs-Élysées en plein Paris cet été.

15823678053_5f0830d2ef_h

21106903112_2141fb9a96_h

2015 n’est pas terminé, restez avec nous, nous avons encore quelques surprises pour vous !

Crédits photos : Porsche, Ugo Missana, Régis Krol