3 ans après son lancement sur le marché, le Audi Q3 arrive à mi-carrière et passe donc naturellement par la case restylage.  

Audi Q3 S line 2.0 TDI quattro 2015.0

Le crossover aux anneaux concurrent des Mercedes-Benz GLA et autre BMW X1 reçoit un tout nouveau restylage annonçant l’évolution stylistique de la marque. Comme vous l’aurez remarqué (ou pas) les évolutions restent très discrètes. La première chose qui saute à l’œil est la calandre singleframe annoncée en 2012 par le concept Crosslane. Cette calandre rejoint l’extrémité des deux optiques avant comme chez Citroën avec sa gamme DS (DS6 et DS 5Ls). Les optiques avant ont été légèrement redessinées et bénéficient de la technologie Xénon plus et en série, des feux de jour à LED. En ce qui concerne les boucliers avant et arrière, Audi applique la même recette, ils évoluent légèrement sans modification de forme mais par l’ajout d’éléments, comme le motif nid d’abeille au niveau du bouclier arrière.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Sous le capot, le Q3 maintient ses 6 moteurs tout en respectant la norme Euro 6, d’ailleurs, Audi annonce une baisse des émissions de CO2 de 17%. Deux versions « Ultra » font leur apparitions en version diesel et en version essence. Pour la version diesel, il s’agit d’un 2.0L TDI de 150 ch avec 340 Nm de couple et une consommation moyenne de 4,4L/100 km. En version essence, le Q3 profite du 1,4 TFSI de 150 ch et 250 Nm pour une consommation moyenne de 5,5L/100 km (boîte manuelle à 6 rapports) et ce avec désactivation des cylindres. Quant au RS Q3, il maintient son 2.5L en développant désormais 340 ch (un gain de 30 ch) et 450 Nm de couple. L’exercice 0 à 100 km/h est bouclé en 4,8 secondes le tout dans une sonorité toujours plus intense grâce à l’échappement à volets pilotés. Ce restylage arrivera très vite en concession à un tarif  débutant à 29 500 euros.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour finir, une vidéo du Q3 en action:

Via Audi