L’administrateur délégué du groupe FCA, Sergio Marchionne l’a confirmé ces derniers jours :« Il est fort probable que la première cotation du groupe automobile Fiat Chrysler Automobiles (FCA) à la Bourse de Wall Street ait lieu le 13 octobre ».

FCA

Marchionne, qui s’exprimait en marge d’une conférence à Rimini en Italie avait jusqu’à présent évoqué l’automne 2014 sans plus de précision. Le 1er août dernier, les actionnaires de la Fiat, réunis en assemblée générale extraordinaire à Turin, avaient validé à une forte majorité le projet de fusion par étapes qui leur était présenté.

FCA, qui sera la holding chapeautant tout le groupe, sera donc bientôt cotée à la bourse de Wall Street à New York et si l’on en croit les propos de l’administrateur ce sera a priori donc le lundi 13 octobre. Le même jour, FCA sera aussi coté à la bourse de Milan qui deviendra son marché secondaire.

M. Marchionne a en outre répété qu’il n’était pas question de fermer d’usines en Italie, et il a également confirmé l’intégralité  des objectifs de la filiale italienne de FCA pour cette année 2014.
Il a ajouté que le but était de faire de FCA dans les 5 ans, une entreprise au chiffre d’affaires supérieur à 130 milliards d’euros et qu’il voulait  d’atteindre un bénéfice net de l’ordre de cinq milliards d’euros par an c’est à dire cinq fois celui de l’année 2013. S.Marchionne vise aussi un bénéfice opérationnel de quelques neuf milliards, soit 2.5 fois plus que l’an dernier et il confirme bien son ambition de vouloir vendre au moins 7 millions de voitures neuves par an sur l’ensemble de la planète !

La fusion entre Fiat et Chrysler est sur le bon chemin puisqu’on a appris que la totalité du montant des droits de retrait exercés par les actionnaires n’atteint pas les 500 millions d’euros requis. Dans un communiqué, Fiat, qui détient depuis janvier 100 % du capital de Chrysler, annonce être proche de conclure le processus de détermination du nombre d’actions pour lesquelles le droit de retrait a été exercé par les actionnaires de « l’ancienne » Fiat.Sur la base des communications et des certifications reçues, Fiat estime que la limite de 500 millions d’euros n’est dans l’absolu pas dépassée. Sergio Marchionne, s’est déclaré très confiant et rassuré sur le fait que la grande majorité de nos actionnaires continuent à faire confiance à la direction du groupe. A suivre donc.

Via LaRepubblica, AP, FCA/Fiat.