Après un salon de Genève avec la présentation des Fiat Panda Cross, Alfa Romeo 4C Spider, Jeep Renegade, Ferrari California T, Maserati Alfieri et des séries spéciales sur base de Lancia Ypsilon, le groupe FCA se remet en ordre de marche. Aussi je vous propose ce jour de faire le point sur les choses à savoir sur le groupe automobile italo-américain.

FCA

 

Ferrari vient de reconduire Luca Di Montezemolo à la présidence de la firme de Maranello, mais aussi Piero Ferrari à la vice-présidence et Amedeo Felissa à la direction générale pour les années allant de 2014 à fin 2016. En outre, quatre nouveaux conseillers font leur entrée au conseil d’administration de Ferrari. Il s’agit d’Harald Wester, de Scott Garberding, d’Antonio Picca Piccon et de Giorgio Fossati.

C’est au début du mois d’octobre prochain que FCA pourrait entrer sur le marché de la bourse de Wall Street à New York. Sergio Marchionne a toutefois reconnu que selon l’avancement du dossier et la conjoncture la mise sur la marché pour subir un léger décalage de quelques semaines à trois mois environ mais une chose est sure, ce sera avant la fin de l’année calendaire. FCA a par ailleurs bien confirmé que la bourse de Milan sera le second marché de FCA.

A Genève, Alfa Romeo présentait la nouvelle 4C Spider (attendue pour 2015) équipée de nouveaux phares moins disgracieux et moins arachnoïdes que ceux du coupé. Autant dire que chez les amateurs de cette voiture, l’arrivée de phares agréables visuellement a créé l’espoir de les voir un jour ou l’autre sur la version coupé.
Alfa Romeo vient donc de faire savoir que ces nouveaux phares seront disponibles (gratuitement ou en option ?) pour les acheteurs du coupé qui pourront ainsi choisir entre la version actuelle et la nouvelle identité lumineuse. Pas de précipitation toutefois puisque ces nouveaux phares ne seront proposés qu’en 2015. Reste que le patron de FCA a fait remarquer sur le ton de la boutade que les versions équipées phares « araignée » seront très vite de vrais collectors.

Toujours du coté de l’Alfa Romeo 4C, on apprend que le nombre de commandes du modèle vient de passer le cap des 1700 et qu’en 2013 Alfa Romeo a livré et immatriculé 12 ou 13 4C. Les commandes proviennent d’Europe, du Moyen Orient et d’Afrique (?). Le coupé 4C arrivera normalement sur le marché américain dans le courant du mois de juin avec l’arrivée du millésime US 2015.

Alberto Cavaggioni, directeur du marketing d’Alfa Romeo a donné il y a quelques jours des informations aux rédacteurs de Top Gear au sujet de l’avenir de la 4C. On apprend ainsi que chaque année, Alfa annoncera quelque chose de nouveau au sujet de la 4C et cela durera pendant les 4 ou 5 ans que vivra la 4C. Le coupé et le spider évolueront tout au long de leur vie. A. Cavaggioni explique aussi qu’une version plus radicale, plus pêchue de la 4C est plus qu’envisageable, alors bientôt une 4C Quadrifoglio Verde ? TI ? AutoDelta ? Rien n’a filtré et le responsable du marketing d’Alfa Romeo s’est contenté d’un Why not ?
En bon italien, Cavaggioni, au cours de la discussion a éludé ou presque les questions ramenant à Porsche et ses nouveaux Boxster et Cayman mais il a rappelé avec une certaine malice :« Nous n’avons pas vraiment de concurrence  face à la 4C. Si vous voulez une autre voiture avec un châssis en fibre de carbone, vous devez obligatoirement prendre une McLaren MP4-12C. Mais à ce prix et avec cette technologie, la 4C n’a pas d’égal ».

FCA a aussi confirmé la conférence du 6 mai prochain et fait quelques annonces concernant l’avenir d’Alfa Romeo. On apprend ainsi que FCA envisage sérieusement de faire passer la production d’Alfa Romeo de bien moins de 100.000 exemplaires/an à 500.000 en 2018…
Nous découvrons aussi dans le communiqué émanant du groupe automobile publié par Autobild via Reuters que la gamme avenir (entre 2016 et fin 2018) devrait comporter quelques 7 modèles et que les actuelles MiTo et Giulietta passeront à la trappe puisqu’elles ne seront pas renouvelées. On est surpris par cette décision quand on sait que depuis des décennies il y a toujours eu une Alfa Romeo présente sur le segment C. La possible future gamme devrait comporter 5 voitures et deux SUV. Les noms de Giulia et Alfetta devraient être présents dans le programme qui sera dévoilé en mai. L’entrée de gamme du constructeur milanais devrait se poser en concurrente des BMW Serie3, Audi A4 , Lexus IS ou Mercedes Classe C.
Une fois encore on sera très dubitatif et donc très attentif au plan et à sa mise en place car mettre sur marché 7 modèles en 30 mois, supprimer l’entrée de gamme et multiplier la production par 5 ou 6 en si peu de temps relève de la gageure…

Reste enfin le cas Lancia qui sera ou non tranché dans un mois et demi. La firme de Turin va elle être tuée ? Va t’elle perdurer avec une gamme restreinte ? Trouverons nous encore des Lancia en France dans deux ans ? A tout cela Sergio Marchionne apportera des réponses début mai.

Pour rappel, n’oubliez pas que c’est le 4 juillet prochain que Fiat dévoilera les premiers éléments de la cousine de la nouvelle Jeep Renegade, la Fiat 500X qui se présentée en première mondiale au salon de l’automobile de Paris avant une commercialisation fin 2014 ou début 2015. On est un peu étonnée de cette date du mois de juillet qui correspond à la fête nationale américaine et qui aurait très bien convenue à la nouvelle petite Jeep…

Via Reuters, FCA, TopGear.