Du cabriolet à la très plaisante XR3i des années 80, en passant par la célébrissime RS Cosworth et ses 227 chevaux, la Ford Escort a traversé les ans : six générations de la compacte se sont succédées de 1968 à 2000.
Depuis, la Focus a pris le relais, et c’est quatorze années après l’arrêt de la production de l’Escort Mk6 que le modèle renaît, et se meut en une berline tricorps à coffre. Vol immédiat pour Pékin, où ce nouvel opus est présenté en première mondiale.

Ford Escort 2014

C’est hier, à l’occasion des journées presses du Salon de Pékin, que la firme à l’ovale bleu a levé le voile sur la nouvelle Escort. Dessinée par le centre de design Ford Asie-Pacifique (situé en Australie), cette nouvelle génération cohabitera, dans la gamme chinoise du constructeur, entre la Focus 5 portes et la Focus berline (4 portes), fraichement restylées. L’air de famille est indéniable : l’Escort hérite en effet d’une grande calandre au grillage chromé, qui rappelle inéluctablement les productions d’Aston Martin, mais également de phares en boomerang ainsi que de longs feux qui ne trahissent pas les canons esthétiques de la marque.
Le design de la planche de bord apparaît cependant plus doux que celui de la Focus; l’ergonomie semblant notamment allégée par la moins grande présence de boutons.

Ford Escort 2014

Marin Burila, président de Changan Ford Automobile, estime que l’Escort illustre parfaitement comment l’approche globale de Ford peut être peaufinée pour répondre aux besoins spécifiques de certains marchés. Aux côtés de la Focus et de ses déclinaisons, l’Escort jouera la carte du « low cost », en offrant des prestations similaires à un prix réduit. Ainsi, la berline tricorps fera l’impasse sur quelques équipements présents sur sa cousine, mais sans pour autant négliger la sécurité et le confort : l’auto disposera en effet de six airbags, et offrira en outre la possibilité de brancher votre smartphone ou votre MP3.
L’Escort pourra également se targuer d’un volume habitable plus conséquent et d’un coffre plus grand grâce au choix d’une malle; les chinois étant friands de ce type de carrosserie, tout en proposant un design à la page, « valorisant » dixit Andrew Collinson, directeur du style extérieur de l’auto.

Ford Escort 2014

Produite sur la base de la plate-forme C, déjà étrennée par la Focus, la nouvelle Escort ne proposera, à son lancement, qu’un seul moteur essence 1.5 Ti-VCT quatre cylindres, dont Ford ne divulgue pas encore le niveau de puissance (il développe 112ch sur l’Ecosport), le constructeur promettant seulement que ce bloc sera « suffisamment puissant et efficient ».
L’auto, concurrente des Peugeot 301, Citroën C-Elysée et Volkswagen Jetta chinoise, sera fabriquée par la joint-venture Changan-Ford, et ne sera destinée a priori qu’aux clients chinois : si une exportation pour l’Amérique Latine et d’autres marchés émergents pourrait voir le jour, une éventuelle mise en place sur le marché européen apparaît quant à elle très incertaine. Aucune date de commercialisation n’a pour le moment été avancée par le constructeur, même si nous pouvons tabler sur une sortie avant la fin de l’année.

Sources : Ford, Carscoops, WorldCarfans, Autoblog.
Crédits photos : Ford.