Dans la jungle foisonnante des SUV, certains portent abusivement le terme de « coupé » malgré leurs 4 portes. Land Rover remet tout le monde d’accord avec un « vrai » coupé, qui revisite en beauté son histoire.

Le Range Rover, le vrai, le premier, comportait 3 portes seulement (et rendait très bien en jaune, même si c’est un autre sujet). Bien que la marque s’en défende, et renie tout héritage, il est impossible de le passer sous silence lorsque l’on voit le nouveau Range Coupé SV. Au lieu de cela, Land Rover parle d’un « SUV Coupé de luxe »… Oublions le blabla marketing, et admettons que c’est quand même une bien jolie voiture, que Land Rover aurait dû lancer bien plus tôt.

Basé évidemment sur le Range Rover 5 portes, le Coupé n’en partage quasiment aucun élément de carrosserie en dehors du capot et du hayon. Le bouclier avant et la grille de calandre sont revus et, pour dynamiser un peu le profil, le Coupé reçoit une ouïe latérale s’étirant en un jonc chromé jusqu’aux feux arrières. Le toit reste flottant et la silhouette du Range est immédiatement reconnaissable. Les portes perdent par ailleurs leur encadrement pour alléger la silhouette. La longueur est quasiment inchangée à 5,01 m, quand la hauteur diminue de 7 cm pour atteindre 1,80 m.

Dans l’habitacle, c’est évidemment le grand luxe pour les 4 passagers (oui, 4 seulement). La planche de bord est reprise de la version 5 portes, tout comme les aménagements intérieurs. Les options de personnalisation sont nombreuses, et comportent notamment des sièges bicolores plutôt surprenants mais au final très séduisants. La personnalisation est bien sûr au cœur du produit avec un choix quasi infini de couleurs, de placages bois, de cuir et d’autres accessoires. Pour les connaisseurs de la marque, prenez un Autobiography, mais poussez les curseurs beaucoup, beaucoup plus loin dans le luxe. Chacun des 999 exemplaires sera réalisé à la main dans les locaux de SVO (Special Vehicle Operations), le département dédié aux séries limitées.

Mécaniquement, le SV Coupé est équipé du V8 5 litres à compresseur développant 565 ch et 700 Nm de couple. Il atteint 266 km/ h et claque le 0 à 100 km/h en 5,3 secondes. Ce qui en fait le modèle le plus rapide de la gamme.

Qui dit production main, dit forcément tarif élevé. Et c’est un doux euphémisme. Le SV Coupé sera commercialisé au 4ème trimestre au prix de base de 293 900 €. Sans options, cela va de soi. Soit environ 100 000 € de plus que le banal 5 portes.

Si il conserve toutes ses capacités de franchissement en tout terrain, il y a fort à parier que le Coupé connaîtra surtout le bitume monégasque ou éventuellement les sables bordant le Golfe Arabo-Persique tant son exclusivité le place bien loin du commun des mortels.

Crédits photos : Land Rover