Le 24 janvier 2003, Giovanni Agnelli dit l’Avvocato nous quittait à l’âge de 81 ans. Onze années ont passé depuis que le maître in contesté et incontestable de la Fabbrica Italiana Automobili Torino a laissé la grande et formidable entreprise turinoise entre les mains de dirigeants dont je ne dirai rien sur l’instant car le propos n’est pas là.

gianni agnelli.1

L’Avvocato a incarné pendant des décennies la réussite à l’italienne dans l’automobile mais pas seulement ! Certes l’homme n’était pas facile, il était même réputé féroce en affaire mais il a fait avancer la FIAT, ses projets et a donné du travail à des centaines de milliers d’italiens pendant de très longues années.
Il est celui qui a donné ses lettres de noblesse à Fiat au travers de ses modèles, de ses usines qui tournaient à plein, de ses contrats (notamment tout ceux mis en place avec les pays du bloc soviétique), de la collaboration qui existait avec les grands noms de la carrosserie automobile, des rachats prestigieux mais aussi quelques échecs inévitables quand on est un grand capitaine d’industrie.

Son nom et bien sur celui de la famille Agnelli sont indissociables de Fiat et de l’histoire industrielle italienne durant tout le XXeme siècle, il ne faut pas l’oublier. Ce soir pas question de relancer le débat autour de Marchionne ou Elkann même si nous sommes nombreux à être inquiets pour l’avenir du groupe, notamment en Europe, et de ses marques. Ce petit sujet est juste l’occasion de se retourner sur un homme qui a représenté durant des années la réussite professionnelle et familiale, la puissance financière et industrielle, la vraie élégance à l’italienne (il fut designé de très nombreuses fois homme le plus élégant de la planète) et une vraie passion pour l’automobile qui manque aujourd’hui chez les dirigeants de Fiat.

Ci dessous quelques images de trois voitures personnelles et singulières qu’il avait fait réaliser à sa demande. Vous retrouvez la Fiat Multipla Découvrable qui était destinée aux vacances en bord de mer, la superbe Fiat 130 Familiare Woody avec bac porte skis en osier qui fut longtemps utilisée pour aller aux sports d’hiver et pour finir l’unique Lancia Delta Integrale Spider qui a fait bon nombre de trajets entre Turin et St Moritz.

Petit rappel vidéo sur l’histoire commune des Agnelli et de Fiat.

Et n’oublions pas que Gianni Agnelli avait une autre grande passion, le football et la Juventus de Turin mais cela est une autre histoire.
Et pour finir, un clin d’oeil à une marque qui risque de nous quitter mais à laquelle l’Avvocato tenait beaucoup, Lancia.

lancia-beta-blue

Crédit photos et vidéo : Life, GettyImages, Fiat, Mightycurt.