En ce joli mois de février Blogautomobile.fr a été convié a Seville (Espagne) pour la présentation des deux nouveaux pneus haut de gamme GoodYear, a savoir ‘l’UtltraGrip 8’ (pneu hiver) et ‘l’Eagle F1 Asymmetric 2’ (pneu été).

La premiere journée était axée sur le nouveau ‘UltraGrip 8’ : Présent depuis 1971 ‘l’UltraGrip’ arrive aujourd’hui a sa version 8 avec un nouveau dessin du pneu, une zone de contact au sol plus grande lui permettant de meilleures performances sur sol mouillé, enneigé ou verglacé, ainsi que de nombreuses améliorations comme une meilleure résistance à l’aquaplaning, diminution de la consommation, conduite plus silencieuse..

Nous avons donc commencé cette présentation par un ‘scenic drive’ en binome (non non, rien a voir avec Renault) au volant d’une Golf GTI, équipé des nouveaux « UltraGrip 8 ». Notre mission -si nous l’acceptons- était de rejoindre le circuit Monteblanco a une centaine de kilomètres de notre hotel, ou différents ateliers accompagnés de nombreuses conférences aller nous etre proposé. Quelques démonstrations de freinages nous ont été présenté, confrontant les Goodyear « UltraGrip 8 » a deux de ses concurrents. Sur les photos, une seule donnée, mais cette distance de freinage était plus courte que ses concurrents A et B !

Quelques pièces qui ont permis de réaliser ce nouveau pneumatique était a notre disposition, pour nous rendre compte du travail accompli par les ingénieurs pour un ‘simple’ pneu, pièce maitresse d’une voiture.

Après être rentré du circuit, une sympathique soirée nous a été proposé, dans un cadre très agréable au milieu de pneus quasi légendaires ponctués par quelques interventions de différents résponsables GoodYear pour nous présenté -a nouveau- ces deux nouveaux pneus.

Premier pneu sur la lune                      Une brochette de pneus légendaire

Vous vous doutez bien que la seconde journée était réservé au nouveau pneu été, ‘l’Eagle F1 Asymmetric 2′. Comme son petit frère frileux, il a droit, et ce grâce a une nouvelle technologie développé par GoodYear l »ActiveBraking Tecnology’, a une zone de contact au sol plus grande lui permettant de meilleures performances en terme de freinage, tenue de route, aquaplaning, résistance au roulement etc… sur sec comme sur mouillé (entre nous, difficile l’aquaplaning sur route sèche …). Tésté par le très sérieux ‘TÜV-SÜD Automotive‘, les résultats sont la, il est meilleur que la concurrence (mais pour combien de temps … ?)

Cette journée a débuté par … 1h de bus. Mais pas de panique, une fois arrivés sur le circuit, trois ateliers relativement ‘ludique’ étaient la pour nous. En premier lieu, une séance sur sol mouillé pour nous rendre compte (toujours par rapport a ses concurrents direct) de l’efficacité du nouveau pneu. Me voila parti sur un des deux circuit (le plus petit et arrosé) a bord d’une Audi A7 chaussée de GoodYear puis une autre A7 cette fois chaussée d’un concurrent, et puis rebelotte, GoodYear. Sans être un grand pilote et n’ayant eu que trop peu de tour pour me faire une réelle idée, j’ai ressenti un léger avantage pour ‘l’Eagle Asymmetric 2’.

Le second atelier était un petit slalom, organisé en mini compétition, très sympa ! (je suis arrivé dernier mais le principal est de participer non ?) La encore le but etait de se faire une idée de la précision de conduite et la tenue de route qu’offre le nouveau ‘Eagle F1 Asymmetric 2’ (sur Audi A7). Toujours peu de passage, pas d’autres pneus en comparaison, difficile de se faire une idée quant au gain qu’apporte ce pneu a ce niveau, même si on sent que ça accroche bien ! Le troisième atelier était plus parlant …

Mais qu’avons nous fait pour ce troisième et dernier atelier ?! Nous avions a notre disposition des Audi A7/CLS équipés de GoodYear et d’autres avec des marques concurrentes, et … a nous le circuit ! J’ai fait un peu plus de tours, plusieurs passages, un tracé plus long, c’etait deja un peu plus facile de se faire une idée du potentiel de ce nouveau né. Et honnêtement, (toujours sans être un grand pilote, ça n’a pas changé en quelques heures) les GoodYear sont meilleurs que les concurents mis a notre disposition, ça tiens mieux le ‘pavé’ pas d’a coup au freinage (nous étions les derniers a ‘passer’ .. les voitures étaient peut être un peu fatigué) ça bouge moins dans les longues courbes.. j’ai senti la différence !

Pour conclure, un pneu, c’est très compliqué a cerner. On ne s’en doute pas, mais c’est énormément de technologie, de recherche, bravo aux ingénieurs GoodYear qui nous offrent la un très beau pneu réconfortant agréable et économe. J’ai pu apprécier le gain de performance de ces deux nouveaux pneus (un peu plus pour ‘l’Eagle Asymmetric 2’, ‘l’UltraGrip 8’, pneu hiver, sous un soleil de plomb, c’est un peu plus compliqué de juger)

Voici quelques autres photos *j’étais un peu mal a l’aise a coté des Photographes Pro avec leurs gros boitiers, j’ai fait mon possible !*

Je tiens a remercier vivement Catherine Dumoutier pour son invitation, sa gentillesse et sa disponibilité ainsi que toute l’équipe GoodYear,  pour ces deux jours de découvertes, de plaisirs et de rencontres.