gtc4lusso-t-03

Le downsizing, ça existe aussi chez Ferrari. Après la California T et la 488 GTB, voici que la petite dernière GTC4Lusso ajoute la lettre T à son nom et s’équipe donc d’un turbo.

Renouvelée tout fraîchement au Salon de Genève, le coupé 2+2 GTC4Lusso voit donc apparaître son premier dérivé. Le moteur installé sous son capot est le V8 turbo de 3,9 litres déjà vu sous le capot de la berlinette 488 GTB. Ce bloc, nommé récemment Engine of the Year, perd ici quelques canassons et développe maintenant 610 ch à 7500 trs/min (contre 670 dans la GTB). Le couple atteint 760 Nm au régime assez élevé de 3000 trs/min.gtc4lusso-t-02

La GTC4Lusso T (Mon Dieu, que ce nom est long, laid et compliqué… Je regrette la Testarossa !) perd dans la foulée ses roues avant motrices et devient une simple propulsion. Elle conserve le reste des ses caractéristiques techniques : 4 roues directrices et 4 places. Ce qui en fait toujours la Ferrari la plus familiale en production.

gtc4lusso-t-01

Pas de plus amples caractéristiques techniques ou de performances annoncées pour l’instant. La GTC4Lusso T coexistera avec la GTC4Lusso (sans T) à moteur V12, ce qui constitue un cas unique dans la gamme du constructeur de Modène : un même modèle décliné en deux motorisations. L’intérêt pour la marque ? Réduire ses émissions de CO2 globales et ses consommations.

gtc4lusso-t-04

La GTC4Lusso T sera (oui oui !) exposée au Mondial de Paris en première mondiale. Le tarif n’est pas encore annoncé, mais devrait en toute logique être inférieur à celui de la version V12 atmosphérique (développant pour mémoire 690 ch).

Crédits photos (images de synthèse pas très jolies) : Ferrari (NDLA : sincèrement, les rendus 3D de cette qualité, ce n’est pas très valorisant)