V8

Tous les ans un jury international de journalistes désigne les meilleurs moteurs de l’année. Le grand vainqueur 2016 est le nouveau V8 Turbo de Ferrari !

Décrié très fortement par tous les tiffosis et les puristes, l’arrivée d’un turbo sous le capot d’une Ferrari avait fait scandale, d’abord avec la California T, et plus encore avec la 488GTB. C’était pourtant oublier que Ferrari connaissait son affaire et que les turbos avaient déjà trouvé place dans les 288 GTO et F40, sans oublier les peu connues 208 GTB Turbo réservées au marché italien au début des années 80.

EOFTY2016

Le jury du concours « Engine of the Year » a donc couronné cette année ce même moteur, qui remporte les trophées dans plusieurs catégories : « Performance », « Nouveau moteur », « Entre 3.0 et 4.0 litres » et la récompense suprême « Moteur de l’année ». Il succède au BMW 1,5 l hybride de la i8, vainqueur en 2015, et au Ford Ecoboost 1,0 l, vainqueur en 2014, 2013 et 2012.

Pour rappel, le moteur de la 488GTB est un V8 de 3,9 litres de cylindrée, équipé de deux turbos. Il est capable de produire une puissance de 670 ch à 8000 tr/min pou 760 Nm de couple à 3000 tr/min. Il s’agit là d’une belle consécration de la part d’un jury qui honore régulièrement des moteurs downsizés, censés fournir un ratio puissance/consommations plus efficients.488GTB

Le classement final 2016 fait apparaître le 1,5 l BMW hybride en seconde position, suivi du Porsche 3 l 6 cylindres turbo des 991 restylées et du PSA Puretech 1.2, seul moteur français à être distingué.

Vous retrouverez ci-dessous les résultats complets par catégories :

Moteur de l’année 2016

  • Ferrari 3,9 litres biturbo V8 / 331 points
  • BMW 1,5 litre (hybride, i8) / 278 points
  • Porsche 3 litres six-cylindres turbo / 267 points
  • PSA Peugeot Citroen 1.2 Puretech trois cylindres turbo / 180 points
  • Ford trois cylindres EcoBoost 1.0 / 157 points
  • Mercedes-AMG 2 litres turbo /136 points
  • Ferrari 6.3 litres V12 / 107 points
  • Audi 2,5 litres cinq cylindres / 94 points

Moteur de l’année 2016 – catégorie « moins d’un litre »

  • Ford trois cylindres EcoBoost 1.0 / 348 points
  • Volkswagen 1.0 TSI / 223 points
  • BMW bicylindre 647 cc (REX sur i3) / 164 points
  • General Motors trois cylindres 999 cc / 96 points
  • Renault – Nissan trois cylindres 898 cc / 71 points

Moteur de l’année 2016 – catégorie « entre 1 et 1,4 litre »

  • PSA Peugeot Citroen 1.2 Puretech trois cylindres turbo / 228 points
  • BMW 1,2 trois cylindres turbo / 174 points
  • Volkswagen 1,4-litre TFSI (hybride essence) / 154 points
  • Fiat Chrysler 1,4-litre MultiAir 108 points
  • Volkswagen 1,4-litre TFSI (standard) / 102 points
  • Volkswagen 1,4-litre TFSI ACT (désactivation de cylindres) / 97 points

Moteur de l’année 2016 – catégorie « entre 1,4 et 1,8 litre »

  • BMW 1,5 litre (hybride, i8) / 260 points
  • BMW 1,5 litre turbo / 152 points
  • Audi 1,8 litre TFSI / 125 points
  • Toyota / Lexus 1,8 litre (hybride) / 103 points
  • BMW/PSA Peugeot Citroen 1,6 litre turbo / 94 points
  • Mercedes-Benz 1,6 litre turbo / 54 points

Moteur de l’année 2016 – catégorie « entre 1,8 et 2,0 litres »

  • Mercedes-AMG 2 litres turbo / 209 points
  • Audi 2 litres TFSI / 188 points
  • Volvo 2 litres (hybride essence)  / 174 points
  • Porsche 2 litres turbo / 123 points
  • Volvo 2 litres compressé / 109 points
  • BMW 2 litres diesel / 91 points

Moteur de l’année 2016 – catégorie « entre 2,0 et 2,5 litres »

  • Audi 2,5 litres cinq cylindres / 307 points
  • Porsche 2,5 litres turbo / 204 points
  • Ford 2,3 litres turbo (Ford Focus RS, 350ch) / 164 points
  • Mazda 2,2 litres diesel / 100 points
  • Mercedes-Benz 2,1 litres (hybride diesel) / 97 points
  • Ford 2,3 litres turbo (Ford Mustang) / 88 points

Moteur de l’année 2016 – catégorie « entre 2,5 et 3,0 litres »

  • Porsche 3 litres six cylindres turbo / 252
  • BMW M 3 litres six-cylindres / 203
  • BMW 3 litres six cylindres (non M) / 178
  • BMW M Performance six cylindres trois turbos diesel / 137
  • Jaguar Land Rover 3 litres V6 supercharged / 104
  • Volkswagen 3 litres TDI / 86

Moteur de l’année 2016 – catégorie « entre 3,0 et 4,0 litres »

  • Ferrari 3,9 litres biturbo V8 / 395 points
  • Mercedes-AMG 4 litres biturbo V8 / 206 points
  • Porsche 4 litres boxer / 141 points
  • Porsche 3,8 litres boxer / 125 points
  • McLaren 3,8 litres twin-turbo V8 / 122 points
  • Porsche 3,8 litres boxer turbo / 115 points

Moteur de l’année 2016 – catégorie « plus de 4,0 litres »

  • Ferrari 6.3 litres V12 / 227 points
  • Audi 5.2 litres V10 / 161 points
  • Mercedes-AMG 5.5 litres V8 turbo / 124 points
  • BMW M 4.4 litres twin-turbo V8 / 110 points
  • Lamborghini 6.5 litres V12 / 85 points
  • General Motors 6.2 litres V8 supercharged / 82 points

Moteur de l’année 2016 – catégorie « verte »

  • Tesla full-electric powertrain / 256 points
  • BMW 1,5 litre hybride (i8) / 176 points
  • Volvo 2 litres hybride rechargeable / 97 points
  • BMW moteur électrique (i3) / 87 points
  • Ford 998cc EcoBoost / 69 points
  • Porsche 3 litres hybride électrique / 61 points

Moteur de l’année 2016 – catégorie « nouveau moteur »

  • Ferrari 3,9 litres biturbo V8 / 340 points
  • Volvo 2 litres hydride rechargeable / 204 points
  • Porsche 3 litres six cylindres turbo / 174 points
  • Honda 2 litres turbo / 110 points
  • Ford 2,3 litres turbo / 104 points
  • Porsche 4 litres boxer / 99 points

Moteur de l’année 2016 – catégorie « performance »

  • Ferrari 3,9 litres biturbo V8 / 311 points
  • Ferrari 6,3 litres V12 / 94 points
  • Porsche 4 litres boxer / 77 points
  • Mercedes-AMG 4 litres biturbo V8 / 73 points
  • BMW 1.5 litre hybride (i8) / 72 points
  • Porsche 3 litres six cylindres turbo / 58 points

Via International Engine of the Year