Hamilton-Verstappen en 2021, une bataille au sommet.

Le championnat du monde de F1 2021 s’est achevé à Abou Dabi le 13 décembre dernier avec le sacre de Verstappen dans le dernier tour. Cette saison a été à la hauteur des attentes face aux nombreux retournements de situation et combats en piste. Mais la saison doit aussi son succès à la bataille Hamilton-Verstappen en 2021, qui a donné matière à débats, moultes articles, et tensions à tous les niveaux. De là à parler de la naissance d’une nouvelle grande rivalité à la Prost-Senna ? Le temps nous le dira.

Dans l’attente d’une saison 2022 qui nous promet un grand chamboulement, nous faisons un retour dans vers un passé pas si lointain, pour revivre les moments forts du combat Hamilton-Verstappen en 2021.

Hamilton-Verstappen en 2021, Acte I : Grand Prix de Grande Bretagne

Le contexte avant Silverstone.

Pour resituer le contexte de ce début de saison, la bataille Hamilton-Verstappen en 2021 s’annonce serrée, comme au Grand Prix de Bahreïn, étape inaugurale. Verstappen aurait pu l’emporter s’il n’avait pas dépassé Hamilton en dehors des limites de la piste. Au Grand Prix suivant, à Imola, sur une piste humide au premier virage, le néerlandais n’hésite pas à aller roues contre roues contre Hamilton.

Les deux pilotes se livrent un combat âpre. Mais en arrivant à Silverstone, c’est Verstappen qui est en position de force. Le néerlandais sort victorieux du Triple Header France-Styrie-Autriche et creuse l’écart. Hamilton doit réagir, et quoi de mieux que de se relancer à domicile.

Le premier grand clash Hamilton-Verstappen en 2021.

Ce Grand Prix de Grande Bretagne est pour le moins particulier. C’est en effet la première épreuve à accueillir ce nouveau format de week-end avec les qualifications le vendredi, une course sprint le samedi, et la course principale le dimanche. En qualifications, c’est Hamilton qui s’offre la première position pour la course sprint du lendemain. Mais le samedi, c’est Verstappen qui s’offre la pole position pour la course principale, en s’imposant dans la course sprint. Résultat, Verstappen partira devant Hamilton.

Le départ de ce Grand Prix est plutôt à l’avantage d’Hamilton, très agressif. Verstappen reste de justesse en tête au premier virage, mais subit la pression du britannique derrière lui, plus rapide. Le néerlandais est sur la défensive.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Toutefois, dans la ligne droite précédant le virage de Copse, Hamilton se porte à hauteur de Verstappen. Le britannique se positionne à l’intérieur, mais ne peut éviter le contact avec Verstappen qui est à l’extérieur. La Red Bull du batave est envoyée avec une vitesse incroyable dans le mur de pneus et est pulvérisée. Verstappen abandonne et doit même passer par un contrôle à l’hôpital face à la violence du choc. Le drapeau rouge est brandi. La Mercedes elle ne semble pas endommagée, miraculeusement. Hamilton est pénalisé en course pour cet accident. Toutefois, le britannique finira par s’imposer en dépassant en toute fin de course la Ferrari de Leclerc.

Verstappen à l’hôpital, est fou de rage de voir son rival jubiler de sa victoire à domicile. Ce Grand Prix annonce un changement considérable dans la bataille Hamilton-Verstappen en 2021.

Hamilton-Verstappen en 2021, Acte II : Grand Prix d’Italie

Ironie du sort (ou pas), la bataille Hamilton-Verstappen en 2021 s’accentue lors du deuxième week-end avec course sprint de la saison. Arrivé à Monza, Verstappen est en tête du classement grâce à deux victoires sur ses terres, en Belgique (bien que la course n’a jamais vraiment eu lieu) et aux Pays-Bas. Toutefois, cette avance est faible du fait de son abandon en Angleterre, mais aussi du mauvais résultat en Hongrie, après avoir été percuté par Bottas au premier virage.

Une course sprint à distance pour Hamilton-Verstappen en 2021.

Verstappen est donc à nouveau dans une spirale positive à l’abord de la manche italienne. Mais en qualifications le vendredi soir, c’est bien les Mercedes qui occupent la première ligne, à l’avantage de Bottas. Verstappen quant à lui est troisième.

Au départ de la course sprint, Hamilton se loupe complètement. Le britannique est alors débordé par les deux McLaren et Gasly. Le français abandonnera quelques mètres plus loin, la faute à une casse de son aileron avant. Hamilton restera bloqué pendant toute la course derrière la McLaren de Norris et le Top 5 restera inchangé à l’arrivée. Bottas néanmoins est pénalisé pour la course suite à un changement moteur et part du fond de grille. Verstappen hérite de la pole position alors qu’Hamilton part 4e.

Un zéro pointé en course !

Le lendemain en course Verstappen est victime d’un arrêt aux stands qui s’éternise, permettant à Hamilton de gagner du temps sur le néerlandais lors de son arrêt aux stands un tour plus tard. Résultat, Hamilton ressort des stands au niveau de Verstappen à l’approche de la première chicane. Les deux pilotes entament côte à côte le virage avec Verstappen à l’intérieur dans la deuxième partie de la chicane. Si Hamilton laisse la place dans la première partie, la porte semble se fermer un peu plus sur Verstappen ensuite. La Red Bull décolle un peu sur le vibreur, suffisamment pour ensuite escalader la Mercedes. Les deux pilotes sont dans le bac à gravier et sont contraint d’abandonner.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’incident fait parler et les avis sont tranchés. Finalement, c’est Verstappen qui est déclaré responsable. Le néerlandais se voit alors pénalisé de 3 places sur la grille au Grand Prix de Russie.

Hamilton-Verstappen en 2021, Acte III : Grand Prix de São Paulo

A l’amorce du Grand Prix de São Paulo 2021, Verstappen est un leader confortablement installé. Le circuit d’Interlagos est plus favorable aux Red Bull ces dernières années. Sauf qu’Hamilton arrive au Brésil avec un changement de moteur thermique, ce qui le pénalise de 5 places sur la grille de départ le dimanche. Mais ce changement d’élément s’avère d’une efficacité redoutable. Hamilton s’offre largement la première place pour la course sprint du samedi. Du moins sur l’instant.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une remontada incroyable !

Hamilton démarrera finalement la course sprint non pas de la première, mais de la dernière position sur la grille ! Pour cause, une contestation de Red Bull sur la conformité de la Mercedes, au niveau de l’aileron arrière mobile. Une contestation à laquelle la FIA fait droit et donc disqualifie Hamilton de la séance de qualifications.

Pour cette course sprint, Bottas arrache la première place à Verstappen, alors qu’Hamilton remonte jusqu’à la 5e position. Le britannique part donc 10e sur la grille de départ pour la course du dimanche.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le dimanche, Verstappen se défait de Bottas et mène la course depuis le début. Mais Hamilton est déchaîné et il ne lui faut pas longtemps avant de se retrouver dans les échappements de Verstappen. S’en suivra une longue et agressive défense du néerlandais qui n’hésite pas à emmener son rival avec lui en dehors des limites de la piste. Une défense qui est d’ailleurs remontée jusqu’aux oreilles de la FIA. Red Bull se justifie par le “Let them race“. Finalement, pas de pénalité pour Verstappen. Le néerlandais est contraint de céder à la pression d’Hamilton à une dizaine de tours de l’arrivée.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Hamlton-Verstappen en 2021, Acte IV : Grand Prix d’Arabie Saoudite

L’apogée de la tension Hamilton-Verstappen en 2021 ?

Sur ce nouveau tracé, les Mercedes semblent légèrement plus confortables que les Red Bull. Néanmoins, Verstappen aurait pu s’offrir la pole position au nez et à la barbe d’Hamilton. Mais le néerlandais ne finira pas son tour qualif’, envoyant sa Red Bull dans le mur dans le secteur 3. Il doit se contenter de la 3e place.

Un premier drapeau rouge bénéfique à Red Bull.

Au huitième tour, alors qu’Hamilton est aisément en tête, Schumacher sort de la piste et heurte le mur. La Safety Car est sortie et Hamilton en profite pour changer de pneus. Verstappen reste dehors et passe en tête. Puis, c’est finalement le drapeau rouge qui est brandi face à l’ampleur des dégâts. Cela permet à Verstappen de changer de pneus dans les stands sans perdre le bénéfice de la première place.

Nouveau drapeau rouge.

Au restart, Hamilton bénéficie de pneus durs déjà rodés derrière la Safety Car, alors que Verstappen a des pneus durs neufs. Le britannique prend le meilleur départ mais Verstappen rentre agressivement dans le virage. Le néerlandais est alors obligé de couper le virage mais sa trajectoire l’empêche de prendre correctement celui-ci. Hamilton est alors légèrement gêné, et cela suffit à Ocon de s’emparer de la 2e place. Sauf que derrière a lieu un carnage, avec Perez en tête à queue, et Mazepin et Russell sur le carreau, ce qui provoque un nouveau drapeau rouge.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ocon en première place sur la ligne après un marchandage.

Scène surréaliste et pourtant. La bataille Hamilton-Verstappen en 2021 est probablement à son point culminant. Du fait de l’incident du premier virage, dont Verstappen était ressorti avantagé, la FIA fait une “proposition” à Red Bull. Au restart, Ocon sera en pole, suivi d’Hamilton et Verstappen. “Deal” accepté par Red Bull. Sauf qu’au restart, Verstappen, toujours avec l’agressivité qu’on lui connaît, bondit au premier virage à l’intérieur à hauteur d’Ocon et Hamilton. Le britannique est pris en sandwich et touche l’Alpine, sans conséquences. Hamilton se défait rapidement d’Ocon et part en chasse de Verstappen. Il faut toutefois attendre le 37e tour pour qu’Hamilton tente un dépassement mais Verstappen garde de la vitesse au premier virage, perd un peu le contrôle de sa monoplace. Cela le contraint à couper une nouvelle fois le premier virage et de rester devant Hamilton.

Le contact de trop ?

A la fin du même tour, on indique à Verstappen de rendre la place à Hamilton. Le néerlandais ralentit fortement dans la ligne droite avant la détection de la zone DRS, pour repasser ensuite Hamilton. Néanmoins, il semble qu’Hamilton n’ait pas l’information et ralentit lui aussi, mais pas suffisamment à temps, et heurte l’arrière de la Red Bull. Miraculeusement, les deux monoplaces peuvent continuer à rouler, mais sont endommagées. Hamilton finit par se défaire de Verstappen et s’envolera vers la victoire, malgré un aileron avant très abimé.

Cette bataille Hamilton-Verstappen en 2021 nous a rappelé de fortes bagarres dans les 80’s et 90’s. Les deux pilotes ont joué des coudes pour le meilleur, comme pour le pire, pour arriver au Grand Prix d’Abou Dabi avec l’exact même nombre de points et le dénouement que l’on connaît…

Crédits photos : Formula 1, FIA

Total
1
Shares
Previous Post

Essai Audi RS3 Sportback (8Y) : fort, partout, tout le temps

Next Post

Rétromobile est reporté

Related Posts