… en mettant en place une prime (ou un bonus) de 5.000€ que touchera un particulier habitant dans la région Haute-Normandie qui se portera acquéreur d’un véhicule électrique. Il en sera de même pour les entreprises ou les collectivités locales qui pourront obtenir une aide de la région s’élevant à 25.000€ si elles s’engagent à installer des bornes de recharge et acquérir des VE pour les déplacements de leurs personnels. 

La région Huate Normandie aime les voitures électriques... et surtout Renault !

C’est durant la séance plénière du 7 avril que le Conseil régional de Haute Normandie s’est prononcé favorablement et à adopté des mesures destinées à soutenir le marché des VE en pleine chute libre !
On pourra aussi voir dans ce geste politico-écologique l’envie de participer à la préservation de notre environnement, au bon état de notre système respiratoire à moins que cela ne soit un appel du pied du président Nicolas Mayer-Rossignol en direction des gens d’EELV. Plus surement cette décision est une sorte de soutien (déguisé) à l’entreprise Renault qui possède plusieurs sites en terre normande dont les usines de Cléon, Sandouville, Grand Couronne et Dieppe.

Les mesures mises en place sont au nombre de quatre, les voici :

1-Une aide de 5.000€ TTC pour les particuliers
2-Une aide plafonnée à 25.000€ pour les entreprises et les collectivités locales qui s’engagent à installer des bornes de recharge et qui feront l’acquisition d’un ou plusieurs VE pour leurs services. C’est aide régionale est destinée plus particulièrement aux associations, aux professions libérales, aux PME, grandes entreprises (<5.000 salariés domiciliées en Haute-Normandie) et établissement territoriaux. L’aide est de 5.000€/véhicule et la limite est fixée à cinq véhicules par entreprise ou établissement territorial.
3-Attention toutefois car les voitures électriques financées en LOA (leasing) ne seront pas concernées par l’aide et seuls 100 VE seront aidés chaque année budgétaire. Cette décision limite quand même un peu la portée de la mesure…
4-Les lycées (?) qui se porteront acquéreurs de véhicules électriques bénéficieront d’un financement à hauteur de 70 % des sommes engagées. Le projet régional prévoit aussi le financement intégral par la région des bornes de recharge situées dans ces établissements scolaires.

Cette aide de la région qui concerne les voitures particulières ainsi que les VUL est bien évidemment cumulable avec la prime de l’état de 6.300€ versée dans le cadre du Bonus/Malus.

Voici quelques exemples de prix de VE en Haute Normandie :

Renault Zoé : A partir de 10.190€ (+ location mensuelle de la batterie)

Nissan Leaf : A partir de 13.090€ TTC (+ location mensuelle de la batterie)
Nissan e-NV200 Evalia : A partir de 19.570 € TTC (+ location mensuelle de la batterie)
Nissan e-NV200 : A partir de 9.310 € HT (+ location mensuelle de la batterie)

Pour les véhicules Nissan, sachez que ces deux primes s’ajoutent à une offre promotionnelle du constructeur qui est la suivante :

-1.500€ sur Leaf / -2080€ sur e-NV200 Evalia / -2420€ sur NV200 Fourgon

Nissan ZE en Haute Normandie

Pour Renault, que ce soit pour la Zoé ou le Kangoo, c’est à vous de négocier avec votre distributeur… Les Citroën C-Zero, Peugeot iOn, Mitsubishi i-MiEV et quelques autres VE sont aussi concernés par cette aide régionale.

Après l’impact médiatique de l’annonce, on restera quand même prudent sur la portée de cette mesure puisqu’elle ne concerne chaque année que 150 véhicules de particuliers et 100 véhicules destinés aux entreprises.

Via CR Haute Normandie, ParisNormandie, Avem.