GTZero - 08

Assurément une belle claque et une belle surprise de la part d’Italdesign qui présente un concept Grand Tourisme réconciliant le passé et le futur.

A force de répéter que les carrossiers italiens n’existent plus, me voilà pris à mon propre jeu par Italdesign et sa GTZero qui nous montre qu’il y a encore de la créativité au delà des Alpes !

GTZero - 01 GTZero - 03 GTZero - 04 GTZero - 07

Cette GTZero est pour moi un objet hybride, ancré dans le passé et dans le futur en même temps. Du passé, elle reprend une allure générale ramassée qui rappelle certains coupés sportifs des années 60 et 70 tels que les DeTomaso Mangusta ou Maserati Ghibli (la vraie, la première). Et puis, cette couleur ! Orange ! Nous voilà revenus à l’époque de Casimir, des premiers TGV et des Renault 5. De quoi rappeler bien des souvenirs aux quarantenaires et au delà (non, pas les sous-pulls en acrylique, pitié…). Du futur, une certaine ressemblance avec la Lamborghini Asterion pour ce qui est de l’avant. Et surtout le bagage technique. 100% électrique, cette GT émet naturellement 0 g de CO2 par km. D’où son nom de GTZero, et du coup merci à Italdesign de ne pas avoir succombé à la mode du Vision machin comme tant d’autres. Le châssis modulaire en carbone intègre directement les batteries qui alimentent trois moteurs d’une puissance totale de 360 kW. Traction intégrale et 4 roues directrices, elle bénéficie d’une autonomie théorique de 500 km.

GTZero - 14

Classifiée Grand Tourisme par Italdesign, elle revendique ce titre par la présence de 4 places (enfin…. 2+2, ou éventuellement 3+1 si le passager avant daigne s’avancer beaucoup) et de deux coffres. Le profil shooting brake optimise d’ailleurs le volume de chargement, même si Ikea ne semble pas tout à fait à sa portée. Puisqu’on en est à parler shooting brake, la porte de coffre quasi intégralement en verre rappelle également certaines créations de chez Volvo (1800ES ou 480 par exemple, et notamment le prototype Raketen de Frua, lire ici).

GTZero - 21

L’habitacle est extrêmement épuré. La planche de bord laisse voir 3 grands aérateurs qui reprennent une technologie déjà vue sur les ventilateurs de chez Dyson par exemple (si si , le grand truc rond avec rien au milieu). Bon…. c’est innovant, mais… si on laisse tomber quelque chose dedans hhmm ?? Ca va où ? L’instrumentation est plus « banale » : entièrement digitale et sans aucun bouton physique, uniquement de la dalle tactile. C’est la mode, et bientôt dans tous vos petits SUV.

GTZero - 02

Plaisir des yeux uniquement, la GTZero ne devrait connaître aucun dérivé commercial direct. C’est avant tout un labo de recherche, dont certaines idées ou influences seront peut être reprises sur des véhicules du groupe VAG (propriétaire d’Italdesign). C’est aussi un beau sursaut de la part du carrossier dont les dernières créations étaient barbantes au possible (oui GEA, je pense à toi !). Ça fait plaisir à voir, et j’attends avec impatience les photos live de la bête.

Crédits photos : Italdesign