La rigueur à l’italienne a un nom et un visage, Mario Monti. Le successeur de Berlusconi qui a obtenu il y a peu la confiance du parlement italien pense aux automobilistes et compte bien les faire profiter de sa gestion de la crise, de son programme d’austérité au plus vite.

Ainsi, il vient de créer une nouvelle taxe pour les voitures de plus de 170 kW (231 ch). Cette nouvelle taxe de 20€ par kilowatt excédentaire sera applicable par décret à partir du 1er janvier 2012. Bien évidemment, les voitures neuves sont concernées mais les voitures agées de moins de 3 ans sont elles aussi concernées par cette nouvelle taxation qui devrait rapporter à l’état italien quelques 600 millions d’euros chaque année. Ainsi, l’acheteur d’un Fiat Freemont V6 devra désormais ajouter à sa facture une taxation de 660€. Cette nouvelle taxe s’ajoute à celle de 10€ déjà mise en place l’été dernier sur les voitures dont la puissance dépasse les 225 kW (306 ch) et précède l’augmentation attendue de la TVA sur les autos dont nous avons récemment parlé et qui ne devrait pas tarder !

Une chose est sure, la logique politique ou l’esprit politicien en Italie n’aiment pas trop l’automobile mais ils apprécient les impôts et les taxes !

Via LaRepubblica, Auto.it.