Ah, une nouveauté qui n’est pas un crossover mâtiné de SUV et autres hybrides ! Kia, qui avait déjà innové sur le marché avec sa Stinger, dévoile à présent la ProCeed, version à rallonge de la Ceed, à la sauce chasseur.

Oubliez la Pro’Ceed d’avant 2018, le nouveau modèle n’a plus rien à voir avec le coupé compact de Kia. La nouvelle version se présente sous la forme d’un très élégant break 5 portes, annoncé très fidèlement par le concept ProCeed de 2017 (sans apostrophe, donc).

 

La ProCeed nouvelle version vient en complément de la “simple” Ceed SW, qui arbore un design nettement moins spectaculaire. Si la proue est sensiblement identique à la berline et au SW, le profil est dynamisé par un “aileron de requin” chromé sur la porte arrière, ressemblant à celui qu’arbore une DS3 (Crossback ou non).

La ligne de toit est nettement plus basse et s’achève sur une lunette arrière inclinée. Petit détail de style : les feux arrières sont reliés par un bandeau lumineux comme une Porsche, ou une Mercedes EQC.

Si il y a trop de portes pour mériter réellement le qualificatif de Shooting Brake, on peut néanmoins louer les efforts des équipes de design du studio européen de Kia pour rendre la ProCeed attractive, surtout en cette période de détresse oculaire où les disgracieuses carrosseries boursouflées et surélevées envahissent nos rues.

Les dimensions sont dans la moyenne de la catégorie (308 SW et autres Mégane SW) : 4,60 m de long, pour 1,42 m de haut (6 cm de moins que la Ceed SW). Malgré le dessin très typé, la contenance du coffre est très respectable avec 594 litres. L’habitacle est en trompe l’œil : strictement identique à celui de la berline, il est pourtant nettement plus attractif en jouant sur les couleurs (le rouge, ça va vite) et quelques détails : sièges sport ou volant à méplat pour la version GT, pédalier alu. La ProCeed sera disponible en deux versions : GT et GTLine, toutes deux a priori richement équipées.

La différence se fera sur les motorisations. Si la GT accueille un 4 cylindres 1,6 litre de 204 ch, les GT Line auront droit à des moteurs essence de 120 et 140 ch, ainsi qu’un diesel de 136 ch. Les transmissions seront soit une BVM 6 rapports, soit une boite automatique double embrayage à 7 rapports (sauf la version essence de 120 ch).

 

Produite en Slovaquie, la ProCeed sera logiquement un peu plus chère que la Ceed SW, dont le prix de base atteint 26 000 €. Kia doit encore nous communiquer les tarifs complets, niveaux d’équipement et disponibilité. La gamme Ceed sera complétée ultérieurement par un quatrième style de carrosserie. N’espérez pas un vrai coupé, mais plutôt un crossover.

Crédits photo : Kia, Ugo Missana