MSO HS - 03

Encore une déclinaison performante de la McLaren Super Series, annoncée pour le concours de Pebble Beach.

Nous en parlions depuis le mois de mai (relire ici) et nous avions vu juste, sauf sur un point : le patronyme de la déclinaison hyper ultra extrême de la McLaren 650S. La nouvelle venue se nomme donc MSO HS (pour McLaren Special Operations High Speed) et non pas 688 HS, et ce pour bien montrer qu’elle est quand même très spéciale.

MSO HS - 02

Pourtant, à bien y regarder, toute sa base est connue. Faisant partie de la gamme « médiane » du constructeur de Woking (la Super Series, incluant les 650S, 675LT et la 625C réservée aux marchés asiatiques), la MSO HS est un dérivé plus affûté de la 675LT, elle même dérivé plus affûté de la 650S. Vous suivez ? Dommage que l’appellation MSO HS vienne un brouiller ce bel ordonnancement de chiffres et de lettres.

La recette de la HS est simple : le moteur V8 biturbo est « encore » optimisé pour sortir 688 ch et 700 Nm de couple sur une large plage de 3000 à 7000 tr/min. Les échappements sont particulièrement travaillés et s’achèvent sur une ligne en titane sortant à hauteur des feux arrières. Le package aéro est lui aussi revu avec notamment un imposant aileron arrière, des nouveaux boucliers avant et arrières, une prise d’air sur le toit et de nouveaux bas de caisse. L’ensemble est donné pour générer un appui 220 kg à la vitesse de 240 km/h. A noter que l’aileron est réglable électriquement et peut agir en tant qu’aérofrein à l’instar de celui de la grande sœur P1. Le gain de poids total est de l’ordre de 40 kg, obtenu avec l’usage intensif de carbone. Le poids total devrait être aux alentours des 1200 kg.

MSO HS - 10

Pour ce qui est de l’habitacle, il sera entièrement personnalisable par le client. Un gain de poids d’au moins 15 kg se fera par rapport à la 675 LT en montant des sièges carbones de P1 (et 3 kg supplémentaires de gagnés avec un revêtement en Alcantara). La MSO HS est équipée d’un système de télémétrie et, ce qui est inédit il me semble, de trois caméras : une dans chaque bouclier et la troisième dans l’habitacle dirigée vers l’avant. Voilà de quoi faire de belles vidéos Youtube après un Trackday !

Vous en rêvez ? Vous ne l’aurez pas. Oubliez. Non, ce n’est pas pour vous. Déjà, il faudrait envisager de vous séparer d’un organe pour l’acheter : comptez environ 300 000 € en prix de base. Ensuite, les 25 exemplaires prévus sont déjà tous vendus. Il vous reste juste à espérer la sortie d’une hypothétique version Spider de cette super pistarde. Les performances ne sont pas communiquées, mais elles seront certainement plus que suffisantes (pour rappel, une 675 LT c’est 333 km/h et le 0 à 100 en 2,9 sec). La MSO HS fera ses premiers tours de roue officiels à Pebble Beach d’ici la fin de la semaine.

Crédits photos : McLaren