Mercedes_Benz_SLC_10

L’hiver, c’est bien connu, c’est la saison du cabriolet. Après Fiat et sa 124, Citroën et sa e-Mehari, place à Mercedes qui vient de dévoiler sa « nouvelle » SLC, dernière en date de sa gamme de découvrables.

Mercedes continue le renouvellement de sa gamme et les annonces de produits, année décidemment très riche pour la marque. Gonzague vous a déjà parlé ici du nouveau vaisseau amiral Classe S Cabriolet. La déclinaison extrême S65 AMG vient d’en être dévoilée. Sans surprise, il s’agit essentiellement de greffer le gros V12 compressé du coupé dans le cabrio pour en faire une des découvrables 4 places les plus puissants du marché.

Si l’on remonte un peu en arrière, le facelift du grand roadster SL a lui été annoncé en novembre. Il arbore une calandre retouchée et de nouvelles optiques. Une nouvelle version SL 400 équipée d’un V6 de 375ch sera dorénavant disponible, et nous avons à peu près fait le tour des changements les plus significatifs.

Rien de bien révolutionnaire non plus pour cette nouvelle SLC qui se présente en fait comme une mise à jour de la SLK, et change de nom au passage pour s’harmoniser avec les nouvelles conventions en vigueur au sein de la marque de Stuttgart. En fouillant bien, on peut quand même trouver quelques points d’intérêt ou de déception :

  • une SLC 180 d’entrée de de gamme fait son apparition. Equipée d’un 4 cylindres en ligne de 156ch, ce sera le prix d’appel… quand les tarifs seront connus
  • le diesel 250d reste au programme
  • au revoir le gros V8 atmo de la SLK 55 AMG et bienvenue au V6 biturbo 3 litres de la SLC 43 AMG ! Hé oui. Le downsizing est aussi passsé par là, avec pour une fois une perte très significative de puissance : on passe de 421 à 367 ch ! Le poids serait en baisse lui aussi, il faudra donc vérifier les performances de l’ensemble.

Les versions hautes 300, 250d et 43 AMG seront équipées exclusivement de boîtes automatiques à 9 rapports, la gamme basse 180 et 200 disposant d’un boîte 6 manuelle. Au delà de ces ajustements de motorisation, un certain nombre d’améliorations et de retouches sont apportées à l’habitacle et au système d’infotainment Command. Début des ventes prévu au printemps 2016.

Crédits photos : Mercedes Benz