Les étoiles se suivent et ne se ressemblent pas : après la SLS AMG vient un projet codé pour l’heure « C190  » .

Alors que la SLS AMG tire sa révérence avec une ultime version « Final Edition » et un très beau temps de 7′ 25″ sur la Nordschleife, la relève est déjà dans les cartons de Mercedes et surtout de sa division sport AMG. Une relève plutôt qu’un remplacement en effet, car la SLS n’aura pas de succession ! A la place, l’Etoile de Stuttgart a décidé de prendre pour cible une quinqua en pleine santé : la Porsche 911 !

Les fondamentaux restent : malgré une taille plus courte (aux alentours de 4,50 m, soient 14 centimètres de moins que la SLS), la formule « long capot/cockpit repoussé » est conservée, donnant un effet râblé et sportif ; largeur (1,93 m sur la SLS) et hauteur (1,27 m) semblent similaires sur ce nouveau coupé. Les optiques et leurs guides à DELs apparaissent, en paupières à l’avant, et en « C » à l’arrière. Le titre anglais Autocar a pu débusquer récemment des prototypes diversement camouflés, les plus récents confirmant par là-même l’avancement du projet qui en est à sa dernière phase de développement. En effet, sous les autocollants psychédéliques, les optiques et vitrages sont usinés. Les yeux de lynx en percevront les découpes, ainsi que la présence de véritables poignées de portière, qui confirment que ce nouveau modèle ne reconduira pas les portes-papillon.

Dans moins d’un an apparaîtra cette Mercedes dont le nom reste assez mystérieux pour l’instant : « SLS II » semble évacué pour conserver la spécificité du patronyme SLS, mais SLC (envisagé lors du programme SLS), voire pourquoi pas CL (puisque le grand coupé est devenu Classe S-Coupé) sont envisageables… Pour l’heure, c’est « GT » qui a bonne presse, selon des sources internes au constructeur allemand, d’autant que Mercedes vient de présenter son concept-car spécifique au jeu vidéo GranTurismo 6.

Côté motorisation, on parle d’une puissance approchant les 500 chevaux : Autocar évoque le nouveau V8 de la Classe C63 AMG, un V8 4,0 l biturbo de 493 chevaux. De quoi effacer le 0 à 100 km/h en 4 secondes, tandis qu’à pleine vitesse on filerait à 300 km/h ou plus… Même si ce sont près de 100 équidés de moins que la SLS (571 chevaux), on se trouve avec une valeur proche de ce que propose la 911 Turbo : 514 chevaux, qui sont un peu plus véloces aussi (3,4 Sec au 0 à 100 et 315 km/h). L’obsession de la 911 semble forte chez Mercedes, puisqu’AMG a recruté Markus Hofbauer, l’un de ceux qui ont élaboré le châssis de la dernière 991. La « C190  » sera plus courte et plus légère (1550 kg, soit 164 kg gagnés sur la SLS), donc plus maniable. Le châssis sera en aluminium, profitant de l’expérience SLS ; la carrosserie sera à la fois aluminium et composite.

Quant à la présentation de cette nouvelle étoile filante, vous pouvez déjà prendre date : cela aura lieu au prochain Grand Prix F1 d’Allemagne, soit dans à peu près 9 mois. Le tarif pourrait approcher les 100 000 £, soient moins de 120 000 €.

Via Autocar