Walter da Silva

Après une longue et fructueuse carrière, Walter da Silva, le chef du design du groupe VAG, prend sa retraite.

Encore un petit peu d’affaire Volkswagen ? Non ? Allez, parce que chez blogautomobile.fr on a avant tout la passion de l’automobile, nous allons rendre hommage à ce grand monsieur qu’est Walter da Silva. Sans aucun lien avec les fumeuses affaires en cours, le responsable du design du groupe VAG prendra sa retraite à la fin du mois de novembre à l’âge de 64 ans, tout en conservant des missions de conseil auprès du groupe qu’il avait rejoint en 1998.

Sa carrière avait débuté en 1972 pour le Centro Stile Fiat, qu’il quitta pour le bureau de design I.DE.A jusqu’en 1986. Retour cette année là dans la galaxie Fiat au sein du bureau de design Alfa Romeo ou il signa en propre certaines des plus belles Alfa modernes : 156, 166 et 147. A l’heure où l’on peut s’interroger sur l’avenir commercial de la marque, il est bon de se remémorer ces belles machines, notamment la 156, qui a très bien vieilli !

En 1998, arrivée chez Seat (et donc le groupe VAG), puis prise en charge du design Audi, Seat et Lamborghini en 2002 (cherchez l’intrus !) avant de devenir patron du design de tout le groupe en 2007. Belle carrière sans fautes majeures, mais peut être sans coup d’éclat particulier non plus, tant le design du groupe reste assez consensuel sur les gammes populaires et premium. Le dessin des Volkswagen et des Audi notamment, évolue certes constamment, mais toujours par petites touches, par de petits ajustements, par une savante amélioration des détails. On lui attribue notamment les Golf 6 et 7, Ibiza, Leon, Polo, Sharan, Touareg, Audi R8, Q7  et TT Mk. 2, etc….  La création dont il est le plus fier (et à juste titre à mon sens) est l’Audi A5, qui lui vaudra un prix de design en Allemagne. Ah, si, quand même une bizarrerie : la Lamborghini Egoista, concept car roulant sorti pour les 50 ans de la marque. C’est bien la seule petite folie de son oeuvre.

Son remplaçant n’a pas encore été nommé, et il n’est pas certain qu’il y en ait un avec ce type de responsabilités. On peut en effet s’attendre à voir des changements prochains dans l’organisation du design du groupe et des économies budgétaires sur ce plan, crise en cours oblige.

Crédits photos : Alfa Romeo, VAG