Mauer

Le patron du design de Porsche depuis 2004 va remplacer Walter de Silva pour diriger le style du groupe allemand.

Nous vous en parlions ici, Walter de Silva a quitté ses fonctions à la tête du design du groupe Volkswagen pour profiter d’une retraite bien méritée, tout en conservant des fonctions de « conseil ». D’aucuns y voyaient des mesures d’économie de la part du constructeur avec une remise en cause de son organisation interne. Son remplacement même était remis en question. Mais c’est finalement aujourd’hui que Matthias Müller, président du directoire, a annoncé la nomination de Michael Mauer pour diriger le design du groupe. Les deux hommes se connaissent bien, venant tous les deux de Porsche où Mauer dirigeait déjà le design de la marque tandis que Müller en était le Président.

Âgé de 53 ans, Mauer a déjà une carrière bien remplie :

  • chez Mercedes ou il signa entre 1995 et 1999 le design des Classe A, SLK et SL
  • brefs passages chez Smart puis Saab entre 2000 et 2003
  • arrivée chez Porsche en 2004 où on lui attribue le dessin des Cayenne, Macan, Panamera, 911 (type 991) et 918

Il a par ailleurs remporté le Red Dot Award en 2012 pour la 991.

Qu’attendre d’une telle nomination pour le style des prochains véhicules du groupe ? Au vu de son parcours, je ne pense pas trop me tromper en affirmant que l’on restera dans la continuité du style de Walter De Silva : évolution à petits pas et respect des codes stylistiques de chaque marque sans bouleversements ostensibles. A suivre dans les prochaines années !

D’autres nominations ont également été annoncées : Ulrich Eichorn à la tête du R&D, Wolfram Thomas à la production et Fred Kapler à la direction des ventes.

Comme c’est usuel lors d’un changement de direction, le nouveau patron place ses pions et, dans le cas présent, resserre très nettement l’organigramme en divisant par 2 le nombre de dirigeants hauts placés. Volkswagen est en crise très sérieuse et l’exécutif doit pouvoir compter sur toutes ses forces en place pour l’affronter.

Crédits photos : Mercedes, Porsche, Régis Krol