Dévoilé lors du dernier salon de Genève dans sa nouvelle version, le SUV Mitsubishi Outlander reviendra sur le devant de la scène fin septembre avec la présentation au Mondial d’une version hybride rechargeable de cette nouveauté qui devrait prendre la succession de l’actuel modèle d’ici à la fin d’année.

Je ne reviendrais pas sur le design maladroit et un peu balourd de ce nouvel Outlander pour m’attacher à la partie technique qui est bien plus intéressante à découvrir. Ainsi ce SUV hybride se présentera avec une motorisation thermique avant qui est associé à un moteur électrique. On est en fait ici dans un schéma de motorisation hybride « classique » comme on en trouve une sur la Prius par exemple mais on découvre à l’arrière une seconde motorisation entièrement électrique qui se charge d’entrainer les roues postérieures de ce SUV qui est bien, en cas de besoin, un véhicule à 4 roues motrices. Cette solution technique permet à Mitsubishi de proposer le seul SUV de série qui soit un 4×4 entièrement électrique si on le souhaite. On apprend aussi que cet Outlander hybride peut circuler avec plusieurs modes de propulsion :

-Mode EV : Seuls les moteurs électriques entrainent les 4RM

-Mode Classique ou parallèle : Le ou les moteurs électriques viennent assister le travail du moteur thermique

-Mode PA (Prolongateur d’autonomie) ou série : Le moteur thermique sert de générateur pour recharger les batteries qui alimentent les moteurs électriques

En mode combiné Mitsubishi revendique une autonomie maximale de 800 km et des émissions de CO2 limitées à 50 g/km. ce sont les seules indications chiffrés que nous aillons pour l’instant, le constructeur japonais préfrant réserver toutes les autres informations pour le salon. La seule chose que le constructeur a bien voulu dire, c’est que ce nouveau SUV prendrait la direction du marché dans le courant de l’année 2013. A revoir donc.

Via Mitsubishi.