La bête dans son environnement naturel (ou presque)..

La semaine dernière, je vous parlais de la Super Soco TC, moto électrique de 50cc , cette semaine on passe à la Zero Motorcycles DS 2019 qui est sa grande soeur dans tous les sens du terme. Une moto électrique trail, homologuée 125 mais comme à chaque fois avec l’électrique, la puissance dépasse l’équivalent thermique .. et de loin.

Zero Motorcycles, marque américaine – déjà présentée dans nos “pages” en 2017 avec un test de la Zero DS dans une version plus petite – c’est la marque et la moto qui m’ont donné envie de passer mon permis moto.

Alors aujourd’hui j’ai donc le plaisir de vous parler du modèle DS 2019 11kw / 14.4 kWh , je vous explique tout de suite ce nombre plein de chiffres.

La Zero DS 2019 – Chaque modèle (S, FX, FXS etc) a une couleur distincte et chaque année ces couleurs changent. Pour 2019 on est sur un marron/beige caca d’oie qui ne me plaisait pas au début mais on s’y fait.

DS c’est le modèle qui ici correspond à la version Trail de la Zero (il existe aussi une DSR, Trail encore + sport, une S roadster, SR, roadster sport, FX axée enduro et la FXS qui est une super moto). 2019, c’est l’année de la moto (ouf ça semblait évident ça quand même?) , 11kw c’est pour la puissance de la moto qui est en effet ici une version homologuée 125 (on y reviendra) et 14.4 kWh c’est la capacité de la batterie de la moto.

La marque je commence à la connaitre car j’ai acheté fin 2017 une Zero S avec laquelle je roule quasiment tous les jours donc j’étais curieux de remonter sur la version trail, plus haute et plus raide.

Je vous propose une habituelle vidéo puis on continue par écrit:

Quelles sont les nouveautés liées à ce modèle 2019 ?

  • Une batterie avec 10% d’autonomie en plus que les générations précédentes (qui étaient à 13 kWh)
  • Une accélération plus forte sur certains modèles
  • La possibilité (pas tout à fait nouvelle
  • mais le diable est dans les détails) d’installer après achat l’accessoire “Charge Tank” qui permet de profiter des chargeurs de niveau 2
  • Un mode “long term storage” pour la batterie qui fait que celle-ci se protège mieux en cas de non utilisation prolongée

La DS 2019 en détail

J’ai parcouru plus de 230km avec la Zero DS 2019 11kw 14.4kWh ce qui ne permet pas de faire un test hyper complet mais déjà d’avoir un bon avis. Le seul point que je ne couvrirai pas par manque absolu d’expérience et l’envie de la rendre intacte, c’est le tout terrain / hors piste. Je sais, dommage pour un trail mais .. soyons réalistes dans la vraie vie les trails servent .. souvent en ville. Il n’y a qu’à regarder le nombre d’Africa Twin & de 1200GS qu’on y croise.

Le premier truc qui choque quand on passe d’une Zero.. à une Zero .. DS c’est bien sûr la hauteur, il faut user de toute ma souplesse de danseuse étoile (ou de papy) pour venir s’assoir dessus. La selle est à 843mm de haut sur ce trail. On est proches de la hauteur d’assise d’une GS qui est comprise entre 850 et 870mm. Pour comparer, la Zero S est elle à 807mm.

Niveau poids, pas de gros changement entre les S et DS qui sont respectivement à 185 et 187 kilos. Pour la longueur, on est à 1410mm versus 1427mm d’empattement donc un peu plus longue notamment car l’angle de fourche n’est pas tout à fait le même.

Les S & DS sont munies de fourches Showa inversées & réglables de 41mm à l’avant, et de 40mm à l’arrière avec précharge réglable sans outil.

L’électrique c’est fantastique? Côté moteur c’est une conception maison, appelée Z-Force 75-7. Le moteur est dit brushless et il est à refroidissement passif du coup pas de bruit de ventilateur sur cette moto. A noter que le moteur permet la décélération régénérative aussi appelé “regen braking”, voyez ça comme un frein moteur qui récupère de l’énergie *et* qui est réglable. Et donc ce moteur délivre une puissance impressionnante avec une puissance nette de 59 chevaux (44 kW) et surtout .. 109 Nm de couple. Ca envoie. Et dire qu’il existe une version DSde cette moto avec 146 Nm .. je ne pense pas réussir à me rendre compte à quel point ça doit arracher.

C’est marrant d’ailleurs avec la puissance / l’accélération / le couple et les pneus de cette moto on a vraiment l’impression de décoller le bitume. Il faut l’essayer pour comprendre. Mais vous pouvez aussi rouler tranquille: la Zero a 3 modes de conduite (eco/custom/sport) et le mode custom vous permet d’ajuster son comportement sur plusieurs points pour en faire exactement ce qui vous plait. Il manque aux Zero actuelles le traction control qui me semble pas être un luxe quand on a tant de puissance disponible si vite.

Les suspensions de la DS ont un débattement de 178 et 179mm (avant/arrière) versus 159/161 sur son alternative roadster. Elles sont très agréables à mes yeux, elles absorbent bien les irrégularités de la route, sans retour de rebond ou autre et ne sont pas non plus trop floues ou inconfortables.

Les pneus de la DS – les Pirelli MT-60 – sont des pneus à tétine, et viennent contribuer à ce coté tapis volant (ok j’exagère peut être un peu mais vraiment c’est confort). Evidemment le côté tétine donne un peu moins de précision que des pneus traditionnels .. mais perso j’aime bien. 19 pouces à l’avant et 17 à l’arrière.

Pour la partie freinage, Zero fait appel à l’accessoiriste espagnol J.Juan. On retrouve à l’arrière un disque, simple piston, étrier flottant sur un disque de 240mm. Pour la partie avant, c’est aussi un seul disque, 2 étrier flottant à 2 pistons. Le tout est couplé à un ABS avant / arrière de l’équipementier Bosch. Celui-ci est plutôt du genre strict et ne vous laissera pas bloquer la roue. La moto freine très bien et le frein moteur est d’une grande aide pour cela avec le bon point additionnel de venir recharger la batterie.

Comme je disais côté batterie on est à 14.4 kWh et – vous l’aurez peut être vu dans la vidéo – il existe une version 7.2 kWh de la moto, plus légère (144 kilos), avec moins d’autonomie mais plus de place pour stocker vos affaires. La version 14.4 kWh permet de parcourir de bonnes distances avant d’avoir besoin de charger, c’est la tranquillité.. par exemple quelqu’un qui roule seulement intra muros n’a besoin de charger qu’une fois par semaine.

En option, il est possible de s’offrir le Power Tank, une batterie additionnelle, pour la modique somme de 3520 euros. Cela ajoute 20 kilos à la moto et plutôt en hauteur donc va modifier le centre de gravité de façon non négligeable tout en abaissant la charge utile de celle-ci à 144 kilos. Le Power Tank est une batterie de 3.6 kWh cela porte donc la capacité totale de la moto à 18 kWh .. l’autonomie augmente donc au passage.

Le chargeur embarqué de série dans la moto développe 1.3 kW est compatible 110 et 220v, pour une charge complète il faut compter 9.8 heures. Si vous optez pour le Charge Tank (option à 2710 euros) qui lui permet 6 kW, une charge complète se fait en 2.5 heures. Il y a fort à parier que la prochaine moto de Zero permettra la charge en 1h avec un système de charge dit CCS.

Coté instruments / tableau de bord, c’est un écran assez simple et très lisible proposé par Zero qui affiche en permanence le pourcentage de batterie restant, l’heure, l’état du couple et de la puissance. On peut ensuite venir afficher un odomètre personnalisable, l’autonomie estimée, le nombre de tours par minute (RPM), les éventuels codes d’erreur etc. L’écran indique aussi quand le Bluetooth de la moto fonctionne ce qui permet la communication avec un smartphone.

La position de conduite est excellente pour moi, on est bien posé, les bras tombent au bon endroit, les comodos faciles à utiliser. Pour une conduite trail “debout” , il faudra se pencher un peu en avant. D’ailleurs les repose pied procurent un excellent grip .. plus que nécessaire pour quiconque voudra malmener la DS. La selle est confortable mais sans plus, votre séant n’acceptera peut être pas des distances prolongées dessus.

Pour ce qui est de l’éclairage, comptez sur des LED de série dans le feu stop / arrière mais pas pour le phare avant ni pour les clignotants. Plutôt dommage. J’ai remplacé ceux de la mienne par des modèles de l’excellente marque Weiser Technik.

L’accessoire “Charge Tank” dont la connectique n’est pas au standard européen (Mennekes Type 2)

Vous l’aurez j’espère vu dans la vidéo une des autres choses pratiques sur les Zero (si non équipées de Power Tank ou Charge Tank) c’est le petit coffre à l’avant à la place du réservoir. Alors pas du tout de quoi mettre un casque mais on y fait passer des Tupperware, un surpantalon de pluie, un filet le câble de charge, etc. C’est super utile.

Alors si on résume cette moto ?

A 16 120 euros hors frais de mise à la route, hors éventuels accessoires, la Zero DS 14.4 kWh coute une petite fortune mais elle délivre à la fois puissance et douceur, violence et confort. Capable d’être dynamique, elle a toute la souplesse qui en fait une “arme” idéale en ville. Terrain où elle sera très à l’aise puisque la France se dote peu à peu d’un réseau de charge digne de ce nom (mais il y a encore du boulot). Avec ses 240 km d’autonomie en ville, elle laisse de quoi voir venir.

Personnellement, j’ai beaucoup apprécié ce trail (même si oui, je n’ai pas essayé la partie trail -_-) qui avec son bruit électrique a un côté magique & plaisant qu’il faut entendre pour le comprendre.

Les aficionados de la moto et certains automobilistes vous diront que “on ne l’entend pas donc c’est dangereux”. Je ne suis pas de cet avis je considère que si un automobiliste vous entend (et encore il faut qu’il n’ait pas la musique à fond) c’est qu’il est déjà un peu tard. En tout cas on pense ce qu’on veut mais cette moto donne la possibilité de se faire plaisir sans déranger tout le quartier.

Avec un prix aussi élevé, ceux qui ont les moyens de se la payer auront peut être envie de considérer une moto haut de gamme concurrente qui aura bien plus de fonctions comme l’amortissement piloté, l’ABS Pro chez BM, les poignées / selles chauffantes, traction control, tableau de bord “moderne” etc.

Aussi petit point particulier cette moto est donc accessible aux permis 125 (A1 ou B + formation 7h), c’est pratique mais si vous êtes tenté par ce choix, il faut garder en tête que les motos électriques 125 (tout comme par exemple le scooter BMW) sont vraiment très puissants et permettent d’atteindre très vite des vitesses très élevées. Aussi, soyez prudent car plus on va vite plus il est difficile de stopper le véhicule 🙂 . Le bon point des Zero c’est aussi que l’assurance est très peu couteuse quand on la rapporte au prix & aux performances du véhicule.

Vous hésitez entre un scooter BMW C-Evo et ça? Le BMW a un coffre sous la selle mais il pèse 280+ kilos de mémoire. La Zero est agile et plus rigolote à conduite.

Merci à Zero Motorcycles pour ce prêt. Retrouvez plus d’infos sur ce modèle sur leur site. Je serai normalement lundi 25 à Amsterdam pour couvrir le lancement du modèle SR/F, nouveau fleuron à venir de la marque.

Distance parcourue en une charge : 210 km avec un usage très mixte: urbain, autoroute, périphérique, petites routes de la Vallée de Chevreuse.