Renault_62239_global_fr

Ça y est, il est là ! Les premières images du remplaçant de l’Espace, comme on l’appelait encore il y a quelques jours puisque son nom définitif restait un mystère, sont officielles et, sans surprise, l’Espace (V) succède à l’Espace (IV).

Imposant mais dynamique, très proche du concept Initial Paris présenté à Francfort l’an passé il est évident que ce nouvel Espace ne plaira pas à tous et c’est sans doute ce qui fait son plus grand charme. Reprenant les codes stylistiques instillés par Laurens Van Den Acker ce nouveau haut de gamme du losange renouvelle le véhicule phare de la marque en le transformant bien plus qu’on ne pouvait l’imaginer ces dernières semaines. En effet l’aspect monospace des précédentes générations est ici réinterprété avec l’introduction d’une bonne dose de gênes de SUV dans le traitement du style du véhicule (comme prévu initialement…) et qui le fait clairement passer dans le monde des crossovers.

On remarque ainsi immédiatement la hauteur de caisse très marquée et surtout la très généreuse monte pneumatique sur ces versions haut de gamme (Initiale Paris ?) qui peut même apparaître un brin exagérée (ce n’est cependant « que » du 19 pouces) et accessoirement faire craindre un effet roulette sur les versions d’entrée de gamme. La face avant est sans doute la partie la moins surprenante puisqu’elle arbore fièrement un losange dont la mise en scène est soignée, le profil se veut très élancé et fluide, notamment grâce à la reprise quasi intégrale de la ligne de vitrage du concept, certes ici de façon un peu moins radicale pour la custode, et l’arrière, sans doute la partie la plus clivante du véhicule s’avère très vertical (trop ?) mais assez travaillé pour lui donner du caractère.

On remarquera aussi que des efforts particuliers ont enfin été réalisés par Renault en ce qui concerne les signatures visuelles des optiques, aussi bien à l’avant qu’à l’arrière, puisque le véhicule dispose de phares et de feux utilisant la technologie DEL à profusion. Le même effort quant à la présentation flatteuse (ou au moins sa sensation) semble avoir été consenti à l’intérieur puisque selon les premières images de la vidéo de présentation du minisite dédié l’habitacle s’avère très « techno » avec des écrans un peu partout et plusieurs possibilités de personnalisation par des ambiances lumineuses.Renault_62238_global_fr

Plus d’infos au fur et à mesure des heures et des journées à venir jusqu’au Mondial de Paris où dès le 2 octobre nous pourrons vous donner nos sensation personnelles.

Quelques nouvelles photos du véhicule sont apparues dans la journée (notamment sur Worldscoop), elles ont été prises chez Renault pour une présentation en petit comité avec un véhicule qui est peut-être encore une pré-série (on notera par exemple l’absence du nom sur le hayon) et même pour certains une maquette. Il faut donc se montrer prudent sur les jugements concernant la qualité perçue des matériaux ou de l’assemblage de cette voiture.

Via Renault et WS (captures d’écran de llOll et Jacques78, vidéo de Neo.Luxembourg)