Le monde avait-il besoin d’un énième SUV compact ? Bien sûr que oui, nous répond Toyota. Voici donc la Yaris Cross.

Enfin, se dit-on ! Enfin, Toyota se décide à dévoiler son “B-SUV”, la Yaris Cross. Car il faut le savoir, il traîne dans les cartons depuis l’annulation du salon de Genève, où il était sensé être présenté. Qu’avons-nous devant les yeux ? Un SUV compact, donc, de 4.18 m de long, voulant -d’après le communiqué de presse- combiner la robustesse d’un “vrai” SUV et la compacité d’une “vraie” citadine. Le meilleur des deux mondes, donc !

Côté style, je dois bien avouer que cette Yaris Cross m’est agréable à l’œil. La dernière Yaris est fort mignonne, son dérivé SUV la rend un peu plus mature, un peu plus sérieuse, sans pour autant être surdessinée. Quelques traits typiques du RAV4 sont repris (je pense notamment à la ligne partant du montant C et parcourant le profil), mais ne tombe pas dans l’écueil de la massivité. Après les réussies Corolla et C-HR, Toyota semble s’être enfin trouvé un bon designer. Pas mal, pas mal du tout !

Concernant l’intérieur, on va être plus bref, la Yaris Cross reprenant la planche de bord de sa petite sœur. Ça ne casse pas des briques mais l’essentiel est là. Le coffre, lui, fait l’objet d’un peu plus d’attention avec, par exemple, le hayon électrique s’ouvrant d’un passage du pied sous le pare-choc, le plancher amovible, la banquette qui se rabat en 40:20:40 et un malin système de cordons permettant de fixer des objets sans que tout valdingue au premier virage.

Passons aux fondements ! La Yaris Cross, en bonne Toyota qu’elle est, adopte la plateforme TNGA dans son dérivé GA-B qu’elle partage logiquement avec la Yaris “tout court”. Cela permet d’accueillir une motorisation hybride de dernière génération développant 116 ch, mais également -et c’est inédit- un système de transmission intégrale “à la demande”. Le tout en promettant des rejets de CO2 réduits sous les 120 g/km WLTP pour la traction et 135 g/km WLTP pour la version AWD-i. La plateforme permet également de proposer toutes les dernières assistances à la mode.

La Toyota Yaris Cross sera assemblée en France, à Onnaing, aux côtés des Yaris et GR Yaris, et arrivera en concessions en 2021 à des tarifs encore inconnus.

Via Toyota – vous pouvez retrouver le film de présentation en cliquant ici.