Zero Motorcycles, la marque de moto électrique la plus connue du marché, a annoncé il y a quelques jours et un peu en avance, sa moto nommée SR/S

Bête de puissance électrique et surtout, évolution carénée de la SR/F !

Vous vous souvenez de la SR/F ? La voici :

Et bien sa soeur SR/S en gris “Skyline” :

et également en bleu “Cerulean” :

Et en vidéo:

Quelques journalistes ont eu l’occasion d’essayer cette nouvelle SR/S .. alors qu’est-ce qui diffère de la SR/F ?

Evidemment le carénage comme cela semble évident, au look qui divise car il fait – sur les photos presse – un peu daté et rappelle un Pontiac Grand Am de 1985. A voir en vrai, elle semble rendre mieux :

Le carénage à quoi ça sert?

Le carénage, sur une voiture, moto, avion ou tout autre véhicule, peut venir aider à l’aérodynamique et donc faciliter son “glissement” et réduire sa résistance/friction. On mesure l’efficacité grâce au coefficient de trainée, de plus en plus mis en avant par les constructeurs de voitures, appelé Cx. Ce coefficient est mesuré notamment en soufflerie. Plus le chiffre de la valeur Cx est bas, meilleure est l’aérodynamique.

Image issue du site Simuleon – simulation Computational Fluid Dynamics

On va donc avec un carénage venir aider la moto – ici – à “pénétrer” dans l’air. Et en faisant un carénage efficace, on va aussi venir influer sur la stabilité du véhicule en régulant les flux d’air qui vont circuler autour de celui-ci.

Quels composants de la moto viennent jouer sur son aérodynamisme?

.. et bien tous quasiment mais bien sur on peut noter :

  • Le pilote: votre forme et votre position, ainsi que vos équipements viennent influer
  • La bulle (ou l’absence de bulle)
  • Les équipements comme les rétroviseurs, clignotants
  • Le garde boue avant
  • Tout l’avant de la moto
  • Les parties latérales de la moto
  • et bien d’autres encore

Le carénage de la Zéro SR/S, en réduisant sa difficulté à pénétrer l’air, réduit la puissance nécessaire, donc diminuer la consommation d’énergie et permet donc à celle-ci de gagner en autonomie par rapport au modèle non caréné. Cela est encore plus vrai à haute vitesse (autoroute). Zero Motorcycles annonce donc 13% d’autonomie en plus sur l’autoroute entre les 2 motos.

Autre avantage du carénage, selon la façon dont il est fait, venir protéger le pilote (et son passager) du vent, du froid, des remous. Bref tout le monde est gagnant. Et un carénage c’est la rencontre de la technique & du designer, d’un côté on veut faire quelque chose d’esthétique, de l’autre côté aussi tirer partie des avantages qu’il peut procurer.

Quelles différences entre la Zero SR/F et la Zero SR/S ?

Au dela du carénage :

  • Guidon 15mm plus large et 26mm plus élevé / incliné de 2 degrés de plus vers le pilote
  • Reposes pieds 20mm plus bas
  • Suspensions adoucies
  • Nouvel éclairage avant (LED)

Qu’est-ce qui est identique entre les deux motos?

Ce qui est similaire aux SR/F et SR/S c’est en revanche le groupe batterie moteur à savoir toujours la batterie ZF14.4 de 14.4 kWh, le moteur Z-Force 15-10 qui délivre jusqu’à 190 Nm de couple et 110 chevaux avec une vitesse de pointe limitée à 200 km/h.

Le refroidissement de cet ensemble est toujours passif.

La moto est réglée par l’OS maison Cypher III qui gère tous les aspects électroniques dont les systèmes Bosch.

Tout comme sa soeur “nue”, la SR/S est en version de base avec un chargeur 3 kW et peut être équipée jusqu’à 12 kW mais pas de charge DC Fast Charging (DCFC).

La SR/S malgré son annonce en 2020 a toujours des clignotants à ampoules classiques (non LED) pas très esthétiques ce qui me rend dingue pour un véhicule de ce prix (à partir de 21 720 euros TTC en France et la possibilité d’aller jusqu’à 26 940 euros si on veut 12 kW de puissance de charge). Une intégration plus évoluée aurait été sympathique.

Découvrez la bête et ses spécifications complètes sur le site de Zero Motorcycles.