“Aujourd’hui est un jour triste pour Ferrari. Nous avons perdu un ami, un compagnon de voyage, un homme qui a son nom à jamais lié au Cavallino rampante. Sergio Scaglietti laisse dérrière lui l’héritage d’un artiste qui a créé avec son talent certaines des plus belles voiture de notre histoire. Qui a eu la chance de le connaitre comme je l’ai eu se souviendra d’un homme honnête et franc mais aussi totalement dévoué à son travail et à sa passion. Il va nous manquer.”  Tels ont été les premiers mots de Luca di Montezemolo pour commenter cette triste disparition.

Sergio Scaglietti nous quitte à l’age de 91 ans (9 janvier 1920- 20 novembre 2011) et une carrière quasi entièrement dévoué à Ferrari… mais pas que la marque puisqu’il était le très grand et très fidèle ami d’Enzo Ferrari depuis le temps où celui-ci faisait encore courir des Alfa Romeo. Il était à la tête de la Carrozzeria Scaglietti qu’il fonde en 1950 sur la route qui va de Modène à Maranello et qui sera opérationnelle dès 1951. Enzo Ferrari reconnait son talent, son génie du dessin et il est tout de suite associé à Ferrari. On doit à Scaglietti quelques merveilles italiennes et classiques que sont les :

Ferrari 250 Monza en 1954

Ferrari 410 Sport en 1955

Ferrari 500 Mondial Spyder en 1955

Ferrari 290 MM en 1956

Ferrari 860 Monza

Ferrari 500 Testa Rossa

Ferrari 250 Testa Rossa

Ferrari 250 California

Ferrari 375 America

Ferrari 250 GTO

Ferrari 365 GTB/4 Daytona

Dino 206 et Dino 246

On attribue parfois et à tort uniquement à Pininfarina la création de certaines voitures de Maranello et en fait elles sont nées de la collaboration entre les deux carrosseries italiennes. La Carrozzeria Scaglietti travaille aussi à la réalisation des Ferrari de course et en 1976-1977, Ferrari rachète la carrosserie pour l’intégrer définitivement à Ferrari. Sergio Scaglietti, homme discret est un des grands amis de Ferrari qui le considère comme un membre à part entière de la famille.

 

L’homme avait sa place au restaurant Il Cavallino, cantine d’Enzo, où il venait déguster les meilleurs Lambrusco avec le Commendatore tout en parlant de voitures. Durant toute sa carrière il ne fera qu’une infidélité à Ferrari, ce sera en 1958 lorsqu’il dessine et réalise la très italienne Chevrolet Corvette Coupé Scaglietti .

 

Ferrari lui dédicacera deux voitures, la F612 Scaglietti et la F456 GT M Scaglietti. Ci dessous quelques images.

 

Là où il est il a du retrouver Enzo, Nicolas, Alfieri, Gian Battista et quelques autres pour parler de belles autos et non de diesel ou de rentabilité !

 

Via AP, Ferrari, Ultimatecarpage.