ferrari-488gtb-3-1

Face à une concurrence de plus en plus féroce, menacée par le durcissement des normes anti-pollution, la 458 faisait tout son possible pour tenir la dragée haute tout en accusant le poids des années. Avec la nouvelle Huracan et l’arrivée imminente d’une nouvelle McLaren, Ferrari refait une jeunesse à sa petite supercar, et rarement une mise à jour aura été aussi spectaculaire. Dites bonjour à la Ferrari 488 GTB.

Dans l’ensemble, la voiture suit la tendance initiée par ses concurrents: Sa ligne s’ouvre pour mieux laisser passer les flux d’air, l’avant accueille un spoiler plus important, un aileron et un diffuseur actif sont montés à l’arrière… Résultat, la portance négative est améliorée de 50%.

Niveau design, depuis la 308 GT4, la seule petite Ferrari à m’avoir enthousiasmé était la 458. Cette version revue semble malheureusement perdre la sobriété dont avait initialement fait preuve l’Italia. Les côtés de l’auto échancrés rapprochent la ligne de la 488GTB de sa grande soeur la « LaFerrari » et deux doubles écopes font leur apparition, évoquant les 308 GTB.

Ces échancrures servent à refroidir les deux turbos qui font leur apparition sous le capot

En effet, le V8 downsizé est désormais turbocompressé. Après BMW, c’est le constructeur Italien qui adapte petit à petit ses mécaniques aux futures normes, faisant ainsi disparaître de sa gamme le V8 athmosphérique qui motorise les petites Ferrari depuis 1973.

Si la présence d’un moteur compressé risque de frustrer certains adeptes de la marque, Ferrari annonce que la sonorité du moteur a été extrêmement travaillée pour obtenir une mélodie « Pleine, claire et totalement remarquable ».

D’une cylindrée réduite à 3,8 litres, il produit 670 chevaux (493 kw) à 8000 tours et 760 Nm de couple à 3000 tours.

Avec un poids en baisse de 10 kgs (1370), le 0 à 100 km/h est atteint en moins de 3 secondes, les 200 en 8,3 secondes pour une vitesse maximum de 330 km/h. Ces performances sont même supérieures à la 458 Spéciale, qui avait déjà fait le bonheur de quelques chanceux essayeurs…

Sur la partie châssis, la mise à jour des assistances de conduite doit les rendre plus progressives et moins intrusives. Désormais, le contrôle de traction F1-Trac est couplé avec le différentiel E-Diff et les amortisseurs actifs. Ferrari avance un temps de réactivité records pour une auto de série. Ainsi gréée, la 488 tourne sur le circuit de Fiorano en 1 minute 23 secondes, le même temps que la F12! En comparaison, la 458 spéciale tournait en 1’23.5, et une 458 Italia en 1’25!

ferrari488gtb4

Enfin, à l’intérieur, peu de changements, si l’on excepte des sièges au dessin nouveau, une interface revue du système de système de divertissement et un démarrage sans clés!

Présentée le 5 mars au Salon de Genève, la 458 GTB sera en vente à partir du printemps 2015 pour 220 000 Euros. Le spider devrait être présenté à Francfort au salon de septembre.

Source: Communiqué de presse Ferrari