On l’aurait presque oublié, mais la mode des crossovers (littéralement « mélange des genres » en anglais), c’est un petit peu lui qui l’a lancée : dévoilé en 2005, le S-Max mêlait habilement des gênes de monospace, de break, ou même encore de berline, si bien qu’il était présenté par Ford à l’époque comme le premier « monospace sportif ». Neuf ans plus tard, le modèle à l’ovale bleu s’offre une remise à niveau, et semble revoir sa partition, en affichant un design moins exubérant.

Smax

Les aspects pratiques, avec le look en plus : telle pourrait être la devise du Ford S-Max. A ceux qui trouvaient les grands monospaces trop lourds, trop « bétaillères » dans l’esprit, le petit frère du Galaxy avançait dès sa sortie, au printemps 2006, sept places (en option), un volume de coffre honorable, et un style très démonstratif, loin des codes esthétiques habituels de la catégorie. Une formule « 3 en 1 », qui aura fait mouche auprès des acheteurs. La reconduite du « monospace sportif » de l’ovale bleu, n’étonnera donc personne : c’est sous les projecteurs du Mondial de l’Automobile de Paris, qui ouvrira ses portes le 4 octobre, que la firme américaine a choisi de révéler son nouvel S-Max.

smax2

En attendant, une première flopée de photos officielles permet de découvrir la seconde génération du monospace, qui semble légèrement bousculer sa recette : à l’image de la nouvelle Mondeo, le S-Max cru 2015 paraît plus classique que son devancier. La discrétion semble avoir pris le pas sur le côté « sportif » du premier opus. Malgré tout, la silhouette reste dynamique, et même s’il aura perdu quelques plumes lors de son passage à la série, ce S-Max II n’en demeure pas moins proche du concept présenté il y a un an.

smax3

Même topo à l’intérieur : la planche de bord s’inscrit dans la mouvance de celle des Mondeo et Edge, en réduisant le nombre de boutons. Aucune donnée concernant l’habitacle n’a encore été révélée par Ford : le S-Max devrait quoi qu’il en soit conserver le grand volume de chargement de la première génération, allant de 285 litres (en configuration 7 places) à 2000 litres, ainsi que sa longueur, de 4 mètres 82.

Sous le capot en revanche, le Ford reverra sa copie. Du côté des moteurs diesels, le 2.0 TDCi sera à l’honneur, et devrait être décliné en trois niveaux de puissance : 110, 140 et 177 ch. Les aficionados du sans-plomb ne seront pas oubliés : le 1.5 ecoboost (148 ch) et le 2.0 ecoboost (237 ch) sont tiendraient le haut de l’affiche, selon Worldcarfans lors de la sortie du véhicule, programmée pour l’été 2015.
Rendez-vous dans un peu plus de deux semaines pour en savoir davantage sur ce nouveau S-Max, qui donnera la réplique au Renault X-Space, également dévoilé au salon parisien.

Le S-Max Concept, présenté au salon de Francfort en Septembre 2013, et le S-Max de première génération, commercialisé depuis le printemps 2006 (et ici visible en version restylée de 2010).

Sources : Ford, WorldScoop, Worldcarfans.