La Jaguar XK ( coupé et cabriolet ), dans la foulée de la XF se refait une toute petite beauté et profite de l’occasion pour faire une mise à niveau technique plus importante qu’il n’y parait !

Ian Callum et ses équipes ont fait en sorte de faire évoluer le design très réussi et quasi intemporel de la XK née en 2005 et qui est, selon moi, un des plus beaux coupés de la production mondiale. Au programme des XK et XKR, une face avant retouchée avec l’incorporation de leds diurnes dans les phares redessinés identiques à ceux de la XKR-S présentée il y a quelques semaines, une calandre imperceptiblement agrandie, un nouveau pare choc spoiler avec de nouvelles prises d’air. Sur les ailes, les prises d’air verticales deviennent horizontales et à l’arrière en plus de feux à leds , on découvrira sur le coffre, selon les versions et les finitions, une barrette chromée et un petit becquet de coffre. Ainsi les XK et XKR se ressemblent un peu plus esthétiquement.

 

La XK proposera désormais 17 coloris de carrosserie ( dont 5 nouveaux ), 11 modèles de jantes alu dont le diamètre est compris entre 18 et 20  pouces sans oublier le nouveau « Pack black » qui comprend des pièces noir mat en lieu et place du chrome, des jantes alu spécifiques  en noir brillant en 20 pouces et quelques détails de finition avec notamment une suspension surbaissée sur les versions V8 atmo.

cette génération 2012 de la XK lui permet de voir évoluer le moteur V8 ( atmo et compressé  ) avec l’arrivée de l’injection directe à jet guidé ( SGDI ) et du double calage variable et indépendant des arbres à cames ( DIVCT ). Les désormais les culasses sont fabriquées en aluminium recylé pour diminué l’impact environnemental de la production de la XK. Les puissances des moteurs ne changent pas ( 385, 510 et 550 ch ) mais les évolutions moteurs promettent un meilleur agrément et légèrement moins de consommations et d’émissions. Tous ces V8 sont associés à la BVAS6 ZF avec palettes au volant. XK, XKR et XKR-S profitent bien sur de la suspension pilotée et adaptative en temps réel développée par Jaguar.

Au niveau des trains de roulement, de nouvelles fusées renforcent la rigidité des suspensions, la géométrie du train arrière a été optimisée afin d’accroître l’agilité du coupé et du cabriolet. La direction est recalibrée pour un meilleurs feeling et un toucher de route encore plus précis. Le différentiel actif et piloté a vu ses réglages  modifiés afion d’assurer maitrise de l’auto et amélioration de la motricité. Le TracDSC et l’ESP sont recalibrés avec, en mode sport, une intervention repoussée un peu plus loin afin de permettre aux pilote expérimentés de se faire  plus plaisir au volant.

 

Dans l’habitacle, on note l’arrivée d’un nouveau bouton de démarrage ( avec la possibilité de modifier la sonorité de l’échappement ), des boutons fabriqués dans de nouveaux matériaux, un console qui peut être en laque piano noir brillant. L’illumination de l’ensemble des boutons et compteurs est désormais légèrement bleutée tout comme l’éclairage d’ambiance. On découvre aussi un nouveau volant multifonction ainsi qu’un interface tactile sur l’écran 7 pouces pour donner un peu plus de convivialité aux équipements électroniques. Les connectivités iPod et USB sont désormais de série sur tous les modèles.

Avec les versions Portfolio, on découvre l’arrivée de nouveau sièges  avant dits « Performance » avec maintien renforcé et 16 réglages disponibles. Enfin sachez que c’est désormais l’italien Poltrona Frau qui propose les cuirs HDG optionnels ( de serie sur XKR-S ) et la caméra de recul est elle aussi livrée en série et c’était nécessaire pour ne pas endommagé le bel arrière train de cette anglaise.

La première vidéo de promo est ici.

Un superbe coupé et un superbe cabriolet qui arriveront en concession dans quelques semaines en même temps que la tarification française. A revoir.

 

Via Jaguar, Youtube.