La nouvelle Peugeot 308 passe à l’électrique

On vous en dit plus sur les nouvelles Peugeot e-308 et e-308 SW : moteur, puissance, autonomie, recharge, finition, tarif, look, …

Après un peu plus d’un an de commercialisation, la Peugeot 308 propose désormais une motorisation 100 % électrique.

La nouvelle Peugeot e-308, disponible en berline comme en break SW, ne change presque rien de son look. Seules les jantes 18” spécifiques, redessinées pour optimiser l’aéro, pourront nous mettre la puce à l’oreille. Le modèle reprend donc la calandre à motifs horizontaux, avec en son centre le nouveau logo, ainsi que les longs crocs caractéristiques de la marque.

Alors que l’e-208 embarque un moteur de 136 chevaux, disponible également sur l’ë-C4 par exemple, cette nouvelle e-308 inaugurera une nouvelle motorisation. Elle développera alors 156 chevaux pour 260 Nm de couple. Si nous ne connaissons par encore les performances, le constructeur assure qu’elle sera silencieuse et réactive (comme on l’attend d’une voiture électrique…). En outre, sa nouvelle batterie – dont la composition chimique* a été changée – proposera 51 kWh de capacité utile. C’est assez peu par rapport à la concurrence, mais Peugeot promet une consommation faible et une autonomie WLTP de 400 km. Enfin, elle acceptera une recharge allant jusqu’à 100 kW, pour passer de 20% à 80% en moins de 25 minutes.

Les nouvelles Peugeot e-308 et e-308 SW arriveront en concession seulement au printemps 2023. Il sera possible d’opter pour les finition Allure et GT uniquement ; à un tarif encore inconnu, mais dépassant probablement les 45 000 €.

*80% de Nickel, 10% de Manganèse, 10% de Cobalt

Total
0
Shares
Previous Post

La Pagani Utopia se montre à Milan

Related Posts