-8.3% entre mai 2010 et mai 2011 en nombre de jours ouvrables comparables ou + 6.2 % en données brutes et au final 197.784 voitures immatriculées en mai et 11.516 autos de plus mises à la route cette année. Reste qu’en données comparable la baisse et bien là et le communiqué du CCFA met d’ailleurs en avant la hausse du marché de +1.5% depuis janvier plutôt que cette nouvelle baisse en mai ou la chute des constructeurs français et plus particulièrement celle de Renault-Dacia.

Ainsi en mai 2011, les trois marques françaises ont vu leurs immatriculations reculer de 1.5% ( 111.059 ex en 2011 vs 112.779 en 2010 et ce malgré plus de jours ouvrés cette année ). C ‘est le groupe Renault qui paye cash avec une baisse globale de -18.2% répartie comme suit :

Renault : -13.6%

Dacia : -37%

Autant dire que la marque roumaine boit le bouillon et ce pour plusieurs raisons; il faut chercher du coté des généralistes la première raison car à cause de forte campagne de promotions et de remises, les gens arrivent à trouver une voiture un peu plus « moderne » pour le prix d’une Logan ou d’une Sandero. On n’oubliera pas le vieillissement des modèles et en particulier la Logan et la MCV qui attendent désormais leurs remplaçantes et la Sandero qui faiblit dans l’attente du restylage de fin d’année. Seul le Duster reste en forme et perdure dans d’assez bonnes performances même si il y a une chute des immats dues à des problèmes de fabrication liés au tsunami japonais. Après la première, il va être temps pour Dacia d’enclencher la deuxième avec Sandero restylée, nouvelle Logan et le monospace Dacia.

Chez PSA on est en meilleure forme puisque Citroën affiche +15.6% grâce à C3, DS3, 4 et DS4 et chez Peugeot les 308 restylées, 508, 3008 et 5008 tout comme 207 assurent le coup et voient leurs immatriculations monter de +9.7%.

 

Du coté des marques étrangères on continue à pousser ( +18.0% ) avec un carton plein pour le groupe Volkswagen qui annonce de une hausse de ses immatriculations de 29.3% dont un +44.2% pour Audi et +45.9% pour Skoda mais tout va bien pour VW et Seat mais aussi les petites marques du groupe allemand qui ont plus que doublé ( 25 ex en 2010 et 56 ex en 2011 ). Le retour en forme de Toyota se confirme avec +10.2%  répartis en  +8.6% pour Toyota et Lexus ( +103% ) qui profite de l’effet CT200 h,seule Daihatsu est hélas moribond avec -86.2% et seulement 8 voitures mises à la route. Nissan est aussi très en forme avec +74.8% et Infiniti multiplie ses livraisons par 5.5 !

 

GM, Ford, Hyundai Group et les petits constructeurs sont à la hausse et de fort belle manière puisque les volumes livrés augment de 12.9 à plus de 26.0%. Bilan plus mitigé chez Mercedes Benz qui annonce -1.1% malgré les +14.6% de Smart, idem chez BMW qui annonce -6.4% ( effet nouvelle serie1, qq soucis pour livrer les X3 et X1 ) bien que Mini avance à marche forcée avec +55.1% ( gros effet Mini One, OneD et SD ) et que Rolls Royce annonce +100%… Le grand perdant du mois est encore le groupe Fiat qui plonge avec -21.7% ( 6190 livraisons soit moins que BMW Group, Nissan Groupe ) et surtout un alarmant -31.4% pour Fiat ( mouvement engagé depuis qq mois déjà ), -42.4% pour Lancia ( seulement 194 ex ) . Seuls Alfa Romeo avec +46.2% progresse grâce à MiTo et Giulietta tout comme Maserati et Ferrari qui croissent de +2.9% avec 35 voitures mises à la route.

Un mois de mai contrasté et qui met en avant les difficultés de deux grands généralistes européens que sont Renault et Fiat du fait de gammes pas très attractives ou trop restreintes. Pour Renault en dehors de Clio, Megane, Scenic et à la limite Twingo, il n’y a pas de quoi « se taper les fesses par terre » et chez Fiat en dehors de Panda, 500, Punto Evo ( et encore ! ), il y a une gamme quasi morte et je doute fort que Freemont dans quelques temps aide à inverser la tendance tout comme Thema, Voyager ou Ypsilon chez Lancia. Maintenant qu’il est majoritaire ou presque chez Chrysler, l’administrateur délégué ferait bien de regarder un peu vers l’Europe avant que Fiat ne devienne qu’un constructeur de second rang face à une concurrence toujours redoutable. Reste le cas VW qui étonne encore et toujours par sa réussite en France mais aussi sur tous les marchés européens qui sont baisse sauf pour VW Group !

Et enfin saluons le bon printemps de PSA et les excellents chiffres qui permettront à Philippe Varin de doubler encore son salaire en 2011 après l’avoir triplé en 2010….

Ci dessous les tableaux du CCFA.

 

Et pour le plaisir, le Top 10 des ventes en France.

Via CCFA.