Volkswagen-Golf GTD-SW-02

Après la Golf R, c’est sa petite sœur mazoutée qui se décline en break. Une nouvelle venue dont les Ford Focus ST et Peugeot 308 GT se seraient certainement bien passées.

Aujourd’hui encore, le catalogue de la Golf break se résume aux motorisations standards, avec un « simple » 2.0l TDI de 150 ch pour coiffer la gamme. Tout cela sera bientôt du passé puisque sortira au printemps prochain la Volkswagen Golf R SW. Mais pas seulement. La sortie du break aux quatre roues motrices et aux 300 ch sera effectivement accompagnée par celle de la Golf GTD SW.

Comme la GTD standard, celle-ci s’équipe du 2.0l TDI de 184 ch et 380 Nm transmis aux roues avant. Les clients devraient toujours avoir le choix entre une boîte manuelle à six rapports et une boîte automatique DSG à double embrayage et six rapports également. Volkswagen annonce un 0 à 100 km/h réalisé en 7,9 secondes (+0,4 seconde par rapport à la berline). Côté consommation, La Golf GTD SW vise 4,4 l/100 km en cycle mixte, soit 0,2 de plus que la GTD standard.

Avec de tels chiffres, la déménageuse mazoutée fait jeu égal avec la Ford Focus ST SW Diesel (185 ch, 400 Nm, et 4,2 l/100 km) et la Peugeot 308 GT SW HDi (180 ch, 400 Nm et 4,1 l/100 km). D’ailleurs, il semble désormais très probable que Wolfsbourg aille titiller la version essence de cette dernière avec une GTI SW.

La Volkswagen Golf GTD SW fera ses débuts publics au salon de Genève, qui se tiendra du 5 au 15 mars. Sa commercialisation débutera en avril à des tarifs encore inconnus. Les premières livraisons seront honorées au mois de juin.

Après avoir lu tant d’acronymes (GTD, SW, GTI, HDi, GT, ST, R..) vous pouvez maintenant demander à votre patron une journée de congés pour phobie administrative