La F1 est (déjà de retour) pour une deuxième semaine consécutive. Et pour cause, on se retrouve à nouveau sur le circuit de Spielberg en Autriche mais cette fois pour le Grand Prix de Styrie 2020 ! Le nom de la région (land) qui héberge le Red Bull Ring a été donné pour cette deuxième course. Cela permet d’éviter les confusions chez les fans. Calendrier remodelé oblige, la F1 décide, pour donner du contenu à sa saison dans l’incertitude de certains pays à accueillir la F1, de réaliser deux courses sur le même circuit, comme ce sera le pour la Grande-Bretagne qui fêtera les 70 ans de la catégorie reine.

Le week-end dernier, Bottas s’est offert le Grand Prix d’Autriche 2020 dans une course qui aura vécu bien des rebondissements et un podium inédit, le premier de Norris. La fiabilité n’a pas été au rendez-vous pour tous. Par conséquent, le Grand Prix de Styrie 2020 a un goût de revanche pour certains. Retour en images sur ce nouveau week-end autrichien.

Les essais libres

EL 1 – Perez (Racing Point) : 1:04.67

EL 2 – Verstappen (Red Bull) : 1:03.660

EL 3 – Annulés en raison des intempéries

Les qualifications

Q1

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Après avoir retardé le début de la Q1 pendant plus de 40 minutes, la séance de qualifications du Grand Prix de Styrie 2020 démarre à 15h46.

C’est sur une piste détrempée que tous les pilotes sortent à la file indienne car les conditions pourraient se dégrader à nouveau, avec les pneus maxi pluie évidemment. Vettel est le premier en piste. D’emblée Grosjean sort dans le bac à graviers au virage 4. Vettel signe un 1:24.235 comme première marque alors que Giovinazzi est très près. Les pilotes ne font pas mieux que Vettel les Mercedes sont loin puis Russel signe alors le meilleur temps ! La trajectoire s’améliore et tous les pilotes progressent et remontent devant Vettel.

La piste s’améliore avec le passage des pilotes et Hamilton signe le meilleur temps provisoire avant d’être battu par Leclerc. À 10 minutes de la fin ce sont les Racing Point qui sont à la peine sous la pluie. Ocon s’intercale entre les deux Mercedes en haut du tableau. À moins de 6 minutes, Norris s’offre le meilleur temps provisoire en 1:19.128 ! 5 dixièmes de mieux que Bottas, mais battu une minute après par Hamilton pour quelques centièmes. Puis Sainz s’offre le meilleur temps avec de nouveaux pneus pluie. Le classement ne fait qu’évoluer tout au long de la séance.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Perez est à la peine à la 16e place. Il reste moins de deux minutes et Giovinazzi part en tête à queue dans le dernier virage et tape par l’arrière le mur mais est en mesure de repartir (malgré des débris parsemés sur la piste). Dans les dernières secondes, le drapeau jaune est brandi dans le dernier secteur puis le drapeau rouge alors que Latifi allait sur la ligne d’arrivée pour probablement se qualifier pour la Q2. Le meilleur chrono de la séance est à mettre au crédit d’Hamilton en 1:18.188.

Les éliminés de la Q1 sont : Raikkonen, Perez, Latifi, Giovinazzi et Grosjean.

Q2

C’est toujours en maxi pluie que les pilotes sortent malgré une piste qui est plus sèche que tout à l’heure.

Vettel signe la première référence mais Bottas lui colle directement 2 secondes en signant un 1:19.006. Hamilton signe un temps plutôt lent également, derrière Vettel. Tous ne font pas le même premier tour. Dans sa deuxième lancée, Hamilton signe le meilleur temps, puis Verstappen. Ça se bat derrière pour le top 10 avec Stroll sorti par Leclerc puis ce dernier est sorti par Gasly. Vettel est alors en danger en 10e position.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

À moins de 5 minutes dans cette Q2, la pluie s’intensifie et Vettel qui tentait un tour lancé sur une gomme neuve se loupe dans le premier secteur et n’arrive plus à améliorer. Tout comme Stroll. Bottas et Albon eux améliorent tout en restant dans le top 10. Leclerc passe la ligne juste avant que les feux s’allument. Gasly améliore. Leclerc n’améliore pas son chrono est échoue à accéder en Q3.

Le meilleur chrono est toujours pour Hamilton qui signe un 1:17.825.

Les éliminés de la Q2 sont : Leclerc, Russell, Stroll, Kvyat et Magnussen.

Q3

Les pilotes s’élancent avec Verstappen le premier pour faire sa tentative. Le néerlandais patine énormément à la sortie du virage 3 mais a toujours le record dans le premier secteur. Le premier temps de référence de Verstappen est de 1:21.800. Personne ne fait mieux sur la première lancée. Sur la deuxième tentative, Hamilton s’offre le meilleur temps en 1:21.272. Derrière Ocon et Norris s’échangent la 3e place alors que Bottas réagit juste après avec le meilleur temps.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Hamilton reprend le meilleur temps en 1:20.649 devant Bottas puis Albon. Gasly est en forme et se cale régulièrement dans le top 5. Verstappen reprend la pole provisoire mais dans la foulée Hamilton enchaîne les records dans tous les secteurs, 0,700 seconde plus rapide que Verstappen. Ocon signe un très bon 3è temps à 10 secondes de la fin devant Bottas ! Verstappen tente un dernier chrono mais part en tête à queue dans le dernier virage, Hamilton améliore encore et colle 1,2 seconde à Verstappen qui est 2e. Sainz complète le top 3. Vettel lui est 10e …

Norris est pénalisé de 3 places pour avoir dépassé sous drapeau jaune durant les essais libres, Leclerc également pénalisé pour avoir gêné Kvyat. Giovinazzi est pénalisé pour changement de boîte de vitesse (sans trop de conséquences sur sa position) et Grosjean sans chrono partira des stands. Cela nous donne une grille pour le Grand Prix de Styrie 2020 comme ci-dessous.

La course

Le départ de ce Grand Prix de Styrie 2020 est réussi pour Hamilton alors que Verstappen est menacé par Sainz. Mais au virage 3, les Ferrari se touchent et l’aileron arrière de Vettel est arraché ! Dès le premier tour la voiture de sécurité est sortie. L’allemand est contraint d’abandonner et Leclerc a son fond plat arraché.

La course reprend au 4e tour et Stroll menace Norris pour la 10e place. Devant Hamilton prend le large devant Verstappen alors que Bottas menace Sainz. Leclerc rentre aux stands à la fin du tour pour abandonner. C’est donc un double abandon chez Ferrari et autant dire que ça va faire parler chez nos voisins transalpin !

Bottas et Albon se défont de Sainz assez facilement alors qu’Ocon est sous la menace de son coéquipier derrière.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Derrière les Renault se battent entre elles sur une stratégie différente. Finalement Ricciardo arrive à se défaire d’Ocon. Derrière les Racing Point sont revenues dans les points. Les voitures roses sont performantes sur le sec.

Verstappen est le premier à s’arrêter au 25e tour pour des pneus mediums. Dans la foulée Ocon rentre … mais pour abandonner.

Les Mercedes elles n’ont pas suivi Verstappen dans le jeu des arrêts. Hamilton rentre deux tours plus tard. Le britannique avait assez de temps pour évaluer le rythme de la Red Bull. Hamilton ressort d’ailleurs bien devant Verstappen. Bottas rentre un peu plus tard dans les stands et reprend sa 3e place.

Ricciardo qui était en pneus medium rentre à la fin du 38e tour, Perez un tour plus tard. Ces arrêts décalés leur permette de sortir devant Sainz.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Il ne se passe rien de fou dans cette course mise à part une petite passe d’armes entre les Racing Point pour la 6e place. Perez est plus rapide et fond désormais sur Ricciardo. Perez passe d’ailleurs avec facilité et enchaîne les records du tour en course. Gasly lui a un problème sur sa voiture, il est en dernière position et se bat péniblement avec les Williams.

À 15 tours de l’arrivée, Perez se montre dans les rétroviseurs d’Albon. À 5 tours de l’arrivée, malgré l’aileron abimé, Verstappen tient et résiste devant Bottas nous offrant l’une des rares passe d’armes de cette course mais est contraint de céder peu après. Dans l’avant dernier tour Perez tente une manœuvre avec Albon à l’extérieur dans le même virage qui avait vu les espoirs de podium du thaïlandais s’éteindre. Mais le mexicain touche le pneu arrière du thaïlandais et endommage sérieusement son aileron avant.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Derrière Stroll se défait péniblement de Ricciardo en l’emmenant au large au virage 3 mais Norris est dans les rétroviseurs et essaye d’en profiter également. L’australien perd deux places d’un coup. Finalement Norris arrive à se défaire de Stroll. Les 3 pilotes dans le dernier tour reviennent sur Perez, Norris dans le dernier virage passe mais les deux autres finissent juste derrière le mexicain, les 3 franchissant la ligne d’arrivée de front.

C’est donc la première victoire d’Hamilton cette saison sur ce Grand Prix de Styrie 2020 et le premier doublé de Mercedes en 2020.

Le rendez-vous est pris pour la semaine prochaine en Hongrie à Budapest sur le Hungaroring !

Crédits photos : F1, FIA