Chez blogautomobile nous tenons à cœur de vous proposer toujours de belles images de nos essais, des événements que nous couvrons ou tout ce qui peux passer devant notre objectif. Et il vous est normalement impossible d’être passé à côté de l’événement automobile majeur de ce début d’année en France : Rétromobile ! Par cet article, nous souhaitons vous permettre de revivre ce salon avec l’œil de nos photographes.

Rétromobile, c’est des centaines de voitures anciennes ou de collection toutes plus jolies que rares. Il est souvent difficile de ne pas en rater quelques unes ou de passer à côté d’une auto à l’histoire surprenante sans s’arrêter. Mais parfois il est bon de ne profiter que de l’objet en lui même, de prendre son temps à contempler tous les détails, avec nos propres yeux. Alors plutôt que de gribouiller quelques centaines de mots, nous vous laissons profiter de notre galerie photo.

Hum hum… Je vous sens un peu perdu… Allez c’est cadeau, quelques petits détails de cette édition 2018.

Richard Mille, créateur de montres mais aussi grand passionné d’automobile et collectionneur, proposait sur son stand une belle exposition de McLaren. A noté notamment la présence d’une mythique McLaren F1 GTR. Et pas n’importe laquelle, le châssis #01R ici présent a gagné les 24 Heures du Mans 1995.

Du côté de chez Lukas Hüni, on a chaque année du très lourd. Cette année tout amoureux de Ferrari ne sera pas resté insensible face aux 10 (oui dix) 250 châssis court installés sur le stand. A noter que celle exposée sur l’estrade est encore plus exceptionnelle. Le châssis 3269GT avec son nez façon “shark-nose” a été dessiné par Giugiaro à la demande de Bertone.

Les allées de Rétromobile vous permettront toujours de croiser au hasard d’un stand, une légende de l’automobile. De celles qui ont marqué leur époque. Impossible cette année de passer à côté d’une Lamborghini Miura, d’une Porsche 959 ou bien encore d’une Mercedes 300 SL.

Et moi je craque toujours pour une XJ220. Alors si en plus c’est une TWR Works ayant participé aux 24 Heures du Mans…

Pour les plus jeunes d’entre vous (ou pas d’ailleurs 😀 ) il est toujours possible de croiser quelques voitures des années 2000 assez sensationnelles. Après une Gemballa Mirage GT par exemple l’an passé, il était possible de croiser lors de cette édition deux McLaren P1 dont un prototype roulant, une Porsche Carrera GT transformée pour la piste ou bien une originelle Bugatti Veyron.

Enfin, grâce au bilan écrit par Pierre, vous avez pu remarquer que les ventes aux enchères battent leur plein pendant toute la durée du salon. Si RM Sotheby’s et Bonhams sont localisées ailleurs dans Paris, la maison Artcurial Motorcars est quant à elle dans un hall en plein cœur de Rétromobile.

Pour rappel, les autos ci-dessous n’ont pas toutes trouvé preneur. La Ferrari FXX est partie pour 2 674 400 €  et la Mercedes 300 SL s’est vendue 1 158 270 €. La Ferrari 250 GT Cabriolet Série 1 estimée entre 7 et 9 millions d’euros reste pour le moment chez son propriétaire actuel.

Restez connectés… c’est les vacances pour beaucoup en ce moment. Nos rédacteurs n’y échappent pas. Certains de nos photographes vous offriront donc quelques clichés inédits à leur retour ! Une mise à jour de l’article est alors évidemment à venir, on vous tiendra au courant sur notre page facebook !

Crédits photos : Ugo Missana, Régis Krol, Thomas D. (Fast Auto), Pierre Clémence.