Cela doit faire à peu près 8 jours que nous ne vous avions pas parlé du MX-5. Heureusement pour vous (pour nous ?), Mazda dévoile quelques améliorations qui arriveront sur les modèles 2019, et parmi lesquels se trouve une belle amélioration sous le capot.

Car oui, vous n’êtes pas sans savoir que la très rigoureuse norme WLTP arrive en septembre, et tous les constructeurs planchent pour rendre leurs moteurs compatibles. Notre petit MX-5 n’y échappe pas et Mazda annonce avoir réussi à homologuer sans problème les deux moteurs, le 1.5 de 131 ch et le 2.0 de…184 ch !

Eh oui ! Le 2.0 gagne 24 ch, mais également 5 Nm de couple pour atteindre un décoiffant 205 Nm à 4 000 tr/min. Autre amélioration, la zone-rouge du “gros” MX-5 se voit grignotée de quelques tours/minutes puisqu’elle débute désormais à 7 500 tr/min, contre 6 800 auparavant. Voilà qui va rendre la voiture encore plus joueuse !! Enfin, la sonorité est retravaillée pour encore un peu plus de plaisir.

MX5 RF - 02

La version RF à toit escamotable est également concernée par les modifications

Mais tout n’est pas que jeux et amusement : le MX-5 sait aussi se faire sérieux. Pour preuve, il gagne même cinq nouvelles aides à la conduite ! Notons un freinage automatique d’urgence capable de détecter voitures & piétons, un autre freinage automatique lorsque la voiture s’apprête à heurter quelque chose en marche arrière, un système d’alerte de baisse de vigilance (dans un MX-5 ??), une reconnaissance de panneaux et enfin une toujours utile caméra de recul.

Voilà ! Vous en savez autant que nous. Le MX-5 MY 2019 arrivera dans les concessions françaises en août 2018 à des tarifs déjà connus. Comptez un minimum de 25 900 € pour le roadster équipé du 1.5 de 132 ch en finition basse Élégance, 31 700 € pour le nouveau 2.0 de 184 ch en finition haute Sélection. Quant au MX-5 RF, il démarre à 28 400 € en Élégance 132 ch et 36 000 € en Sélection 184 ch boîte automatique (34 200 € en BVM). De notre côté, nous nous chargerons de l’essayer maintes et maintes fois pour vous prouver par A + B que c’est définitivement la meilleure voiture du monde ; entre-temps, vous pouvez toujours relire un de nos précédents essais en cliquant ici, ici, ici ou

Via Mazda. Crédits photos : Mazda / Ugo Missana.